samedi, 21 octobre 2017 19:18

Politique : Les Templiers condamnent les violences et donnent l’onction à la médiation d’Edem KODJO Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Jean Luc Homawoo Jean Luc Homawoo

La crise togolaise avec ses cortèges de violences continuent de faire réagir les états-majors politiques, diplomatiques, associations et mouvements. La dernière réaction en date est celle du Mouvement les Templiers.

Pour les Templiers, face à des violences qui continuent par faire enregistrer des pertes en vies humaines, tous les patriotes togolais, ceux de l'intérieur et de la diaspora doivent se ranger du côté de la raison et de la logique  et à se démarquer radicalement des positions partisanes.

« Les Templiers dénoncent les extrémistes des deux bords: dont les actions pourraient  mener à des situations suicidaires et l'alternance anarchique réactionnaire et invitent tous les patriotes togolais, ceux de l'intérieur et de la diaspora à se ranger du côté de la raison et de la logique  et à se démarquer radicalement des positions partisanes. Les Templiers ne peuvent donc cautionner que les solutions consensuelles. Qui parle de consensus parle de dialogue », indique, Le maréchal Koffi Jean Luc Homawoo dans une déclaration rendue public ce samedi.

Déclaration du Mouvement  Les Templiers.

Le Mouvement citoyen les Templiers, informe le peuple togolais pour son engagement citoyen irrévocable de servir le peuple sans parti pris. Il s'inscrit dans la vérité froide, le réalisme révolutionnaire, l'équilibre et la modernité fondamentale et non de façade.  

Le mouvement citoyen Les Templiers, héritier des valeurs démocratiques du maréchal, présente ses condoléances attristées aux familles éplorées, compatit à la douleur morale et physique du peuple togolais, des femmes, enfants, jeunes, de toutes les personnes physiquement atteintes, tant du côté des civils que  de nos frères des forces  l'ordre.

Les Templiers dénoncent les extrémistes des deux bords: dont les actions pourraient  mener à des situations suicidaires et l'alternance anarchique réactionnaire. Il invite tous les patriotes togolais, ceux de l'intérieur et de la diaspora à se ranger du côté de la raison et de la logique  et à se démarquer radicalement des positions partisanes.

 Les Templiers ne peuvent donc cautionner que les solutions consensuelles. Qui parle de consensus parle de dialogue.

Et qui parle de dialogue veut la paix 

Différentes personnalités togolaises ont proposé, leur médiation pour résoudre la crise politique qui nous ramène à des temps que certains pensaient révolus. C'est la preuve que tant qu'un camp aura le sentiment d'avoir perdu beaucoup, l'accalmie ne sera que provisoire. Nous devons faire preuve de vrai courage, d'audace et d'imagination. Nous devons enfin crever l'abcès, aller au bon diagnostic technique, objectif, précis; régler la problématique politique d'un nouveau système de gouvernance : l'alternative pacifique  et non l'alternance anarchique.

Nous soutenons la dernière offre de médiation en date, celle du doyen Edem KODJO, pour son poids et sa maîtrise exceptionnelle du dossier. Elle pourra être consolidée par celles qui se sont déjà prononcées, notamment venant des autorités religieuses, et pourquoi pas de l'accompagnement communautaire (CEDEAO) et international, notamment onusien.

Les Templiers restent profondément convaincus que les vertus cardinales d'une vraie démocratie sont le pardon la non-violence le dialogue et consensus 

 

Que l'éternel bénisse le TOGO 

 

Pour les Templiers 

Le maréchal 

Koffi Jean Luc Homawoo

Lu 252 fois Dernière modification le samedi, 21 octobre 2017 19:46

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.