vendredi, 29 septembre 2017 22:04

Dakar, 29 septembre 2017(Horizon news) : La CEA en Afrique de l’Ouest cherche de visibilité et lance le réseau de journalistes économiques Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Un réseau des journalistes économiques pour une visibilité des actions de la CEA Afrique de l'Ouest Un réseau des journalistes économiques pour une visibilité des actions de la CEA Afrique de l'Ouest

La Commission Economique des Nations Unies Bureau sous-régional pour l’Afrique de l’Ouest (BSR-AO) a lancé le Réseau des Journalistes Economiques pour l’Afrique de l’Ouest les 28 et 29 septembre 2017 à Dakar (Sénégal).

Ce réseau regroupe une trentaine de journalistes des médias publics et privés (Tv, Radios, Presses, Web) des 15 pays de la CEDEAO.

Selon Dr. Dimitri Sanga, Directeur CEA BSR-AO, l’objectif visé à travers la création de ce réseau est de favoriser le développement d’un partenariat responsable et dynamique avec des médias de la sous-région en vue d’une meilleure visibilité et d’une meilleure diffusion de ses interventions ainsi que des questions de développement d’intérêt pour la sous-région au service du développement économique et social des états membres.

« La CEA malgré ses nombreuses interventions dans l’espace CEDEAO reste inconnue aux populations. Les professionnels des médias sont conviés à travers leur support à renforcer le niveau de compréhension des populations par rapport aux interventions de la CEA dans les Etats membres de l’Afrique de l’Ouest, les organisations intergouvernementales », a-t-il indiqué.

« La CEA produit énormément des produits de connaissance de grande qualité dans les différents domaines qui touchent au bien-être des populations africaines », a rappelé Dr. Dimitri Sanga.

Plusieurs recherches et publications sont à l’actif de l’organisation onusienne sur les questions d’enregistrement des faits d’état civil, population, démographie, changements climatiques et leurs effets sur les populations et la croissance économique, les inégalités de sexe et l’autonomisation des femmes, les causes profondes des conflits et leurs effets sur le développement.

On peut retenir que la CEA est créé en 1963 et se présente comme le bras régional de l’ONU en Afrique pour promouvoir le développement économique et social, relever les défis liés au développement du continent.

L’Afrique de l’Ouest représente la plus grande couverture de la CEA avec pour siège Niamey, la capitale du Niger. En 1990, la CEA a commencé les premières réformes pour faire face aux perspectives économiques du continent. Les changements institutionnels intervenus sur le continent comme la naissance de l’Union Africaine (UA), la Banque Africaine de Développement (BAD) seront à l’origine de la deuxième réforme de la CEA poussant ainsi l’institution onusienne à initier quelques changements par rapport à ses interventions à savoir la libéralisation du commerce et des marchés, le plan de réduction de la pauvreté.

Dr. Dimitri Sanga pense que l’Afrique a besoin d’une transformation structurelle de son économie et non un ajustement structurel. Selon, le directeur CEA BSR-AO, les Etats doivent penser à la diversité de leurs ressources énergétiques, naturelles. Il en donne pour exemple la crise économique qu’a traversé le Nigéria ces dernières années alors que sa principale ressource d’exportation n’est que le pétrole. Il exhorte à cet effet, les chefs d’Etat africains à prendre conscience de la nécessité d’aller à une véritable industrialisation de l’espace régionale. Face aux nombreuses matières premières existantes, avec une main d’œuvre abondante et bon marché que constitue la jeunesse galopante, Dr. Dimitri Sanga a attiré l’attention des gouvernements à savoir, si rien n’est fait, la jeunesse qui représente une énorme richesse risque de devenir une bombe à retardement dont les conséquences seront exécrables comme les soulèvements populaires, les crises sociales, les instabilités politiques dans de nombreux pays !

La CEA joue le rôle d’accompagnateur auprès des chefs d’Etats et de gouvernements dans l’élaboration de leur politique publique pour le bien être de la population.

Lu 243 fois Dernière modification le vendredi, 29 septembre 2017 22:22

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.