mardi, 26 septembre 2017 21:21

Angola: Faure Gnassingbé a assisté à l’investiture du Président angolais João Lourenço Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Joà£o Lourenço, nouveau chef de l'Etat angolais, et José Eduardo dos Santos. Joà£o Lourenço, nouveau chef de l'Etat angolais, et José Eduardo dos Santos.

« Je serai le président de tous les Angolais et je travaillerai à améliorer les conditions de vie et le bien-être de tout notre peuple, pour répondre aux grandes attentes suscitées par mon élection et la confiance renouvelée au MPLA. Pour ce nouveau cycle politique qui débute aujourd'hui et tire sa légitimité des urnes, la Constitution sera notre boussole et les lois, notre critère de décision. La construction de démocratie doit se faire jour après jour. Elle n'est pas du seul ressort des organes de l'Etat. Il s'agit d'un processus de la société tout entière, de nous tous. Nous allons donc construire des alliances et travailler ensemble pour pouvoir dépasser nos éventuelles divergences et faire grandir le pays. J'assume dès maintenant mon engagement à mettre en oeuvre mes promesses électorales, et ce, avec des politiques publiques qui répondent aux attentes des citoyens ; avec un gouvernement inclusif faisant appel à la participation de tous les Angolais, indépendamment de leur lieu de naissance, genre, langue maternelle, religion, situation économique ou condition sociale », a déclaré le nouveau Président angolais João Lourenço ce mardi 26 septembre en présence lors de la prestation de serment devant des milliers de personnes et une dizaine de chefs d'Etat dont le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.

Ce déplacement du président togolais, président en exercice de la CEDEAO est une occasion pour les deux chefs d’Etat d’évoquer le renforcement des liens d’amitié et du partenariat existant entre le Togo et l’Angola notamment pour la promotion de la paix, de la stabilité et du développement.

Au terme de la première visite officielle de Faure Gnassingbé en Angola en juin 2007, les deux pays ont convenu d’un cadre général de coopération bilatérale qui englobe Plusieurs secteurs d’intérêt mutuel.
Au plan multilatéral, Lomé et Luanda participent, avec une quinzaine d’autres pays à façade maritime à la mise en œuvre du code de conduite relatif à la prévention et à la
répression des actes de piraterie, des vols de cargaison à l’encontre des navires et des activités maritimes illicites en Afrique de l’ouest et du centre.

Ce général à la retraite prend la tête du pays après 38 ans de règne de José Eduardo dos Santos.

Lu 370 fois Dernière modification le mardi, 26 septembre 2017 21:37

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.