samedi, 16 septembre 2017 14:06

532 jeunes outillés en activités génératrices de revenus à la fin du « centre aéré de vacanciers » Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Visite guidée des officiels Visite guidée des officiels

Démarré le 4 septembre dernier, le centre aéré de vacances, l’une des composantes du programme « vacances utiles et citoyennes » du ministère de l’Artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a pris fin le vendredi à la maison des Jeunes d’Amadahomé de Lomé.

Au total 532 jeunes vacanciers de 15 à 25 ans ont été outillés en décoration de chaussures, préparation de savons liquides, fabrication de perles, sérigraphie, l’art culinaire, impression sur tricot, pâtisserie et en informatique.

La cérémonie de clôture, agrémentée de prestations de chants et de chorégraphies, a été présidée par le ministre en charge de la Culture et de la formation civique Guy Madjé Lorenzo au nom de sa collègue de l’Artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes Victoire Tomégah Dogbé.

L’initiative née depuis 2010 par le ministère de la Jeunesse répond à une seule demande, celle d’offrir aux jeunes vacanciers des moments de partage et de solidarité mais aussi de favoriser un brassage entre eux et leur inculquer les valeurs citoyennes, tout ceci dans un esprit d’apprentissage.

« Au cours de ces deux semaines, j’ai appris comment décorer les tapettes, y mettre des pagnes et perles. C’est une très bonne initiative dans la mesure où d’abord c’est une formation gratuite et secundo nous sommes en vacances sans rien faire. La formation nous a fait développer l’esprit d’entrepreneurial d’une certaine façon. J’en ai fait pour mes petits frères, sœurs et parents à la maison », s’est réjoui Honoré De Souza, l’un des bénéficiaires de la formation en décoration des chaussures.

Ce n’est pas tout, outre ces formations, plusieurs communications ont été au cœur de ces deux (2) semaines. A en croire Sarah Amémavo, l’une des bénéficiaires en fabrication de perles, le civisme, la citoyenneté, la santé sexuelle, le VIH, l’entrepreneuriat ont fait objet de ce centre aéré.

« En pédagogie extrascolaire, un centre aéré est un espace d’éducation des jeunes autour des activités culturelles, manuelles, sportives, et artistique. Et ces réalisations palpables montrent à suffisance que la participation de ces jeunes aux activités du centre n’a pas été un temps perdu », a déclaré M. Guy Madjé Lorenzo. Celui-ci a fait un clin d’œil aux partenaires grâce à qui, ces jeunes ont vécu des moments agréables ensemble surtout dans un climat de paix qui prévaut au Togo.

La ministre de l’Action sociale, de l’alphabétisation Tchabinandji Yentcharé Kolani s’est félicitée que ces jeunes aient sacrifié de leur temps pour apprendre toutes ces choses. Elle les a exhorté à ne pas les mettre dans les tiroirs mais plutôt de les mettre en pratique pour leur bien et celui des autres.

C’est en 2010 que le ministère de l’Artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, offre en dehors des colonies de vacances à caractère résidentiel, l’occasion à des milliers de jeunes de passer des vacances saines autour d’activités ludiques tout en apprenant des activités de revenus.

Ce programme dans son exécution, suscite au fil des années en engouement auprès des jeunes et de leur parent. Il en va pour preuve le record de participation enregistrée cette année (532) contre 403 en 2016. Ces jeunes ont reçus chacun des cadeaux. Les officiels ont les quelques œuvres réalisées par les vacanciers.

J.A

Lu 640 fois Dernière modification le samedi, 16 septembre 2017 14:46

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.