samedi, 02 septembre 2017 18:14

Agriculture : La BAD et de l’Institut Brésil-Afrique lancent la formation technique des jeunes Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
un jeune entrepreneur agicole un jeune entrepreneur agicole

Le Département de l’agriculture et de l’agro-industrie (AHAI) de la Banque africaine de développement (BAD) lancera le « Programme de la Banque africaine de développement et de l’Institut Brésil-Afrique sur la formation technique des jeunes », le 14 septembre ptochain à Abidjan au siège de la BAD.

Exploiter le dividende démographique de l'Afrique, riche de ses 420 millions de jeunes de 15 à 35 ans, est primordial pour atteindre les objectifs de développement économique et durable du continent. Ces jeunes hommes et femmes doivent développer les compétences requises pour contribuer véritablement à la croissance de l'Afrique. En tant que pôle émergeant de croissance mondiale, le Brésil a engrangé connaissances et expériences dont les pays africains peuvent s’inspirer en divers domaines d'expertise.

À la lumière de ce qui précède, la Banque africaine de développement (BAD) et l'Institut Brésil-Afrique ont conçu un Programme de formation technique des jeunes (PFTJ par sigle anglais), dans le but de renforcer les capacités et le transfert de connaissances dans différents secteurs, dont l'agriculture, la santé, les infrastructures et l'éducation.

La première promotion PFTJ sera focalisée sur le secteur agricole, en phase avec la stratégie “Nourrir l’Afrique” de la Banque africaine de développement qui vise la transformation de l’agriculture en Afrique. Cette promotion devrait compter 30 jeunes Africains opérant à différents stades de la chaîne de valeur du manioc

Lu 1452 fois Dernière modification le samedi, 02 septembre 2017 18:19

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.