samedi, 02 septembre 2017 18:00

Société : « Touche pas à ma paix », les togolais ont souhaité voir le pays de Faure Gnassingbé garder son calme! Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Une artiste en pleine prestation au podium à Kégué Une artiste en pleine prestation au podium à Kégué

La paix n’a pas de prix dit-on souvent. Et le Togo connu pour son pays de paix, d’hospitalité et légendaire dans la sous région africaine et à l’international l’a encore réitéré le 1er septembre au stade de Kégué de Lomé. Plusieurs artistes Togolais et étrangers sont montés sur le podium pour chanter, l’amour, la tolérance et ont appelé le peuple togolais à cultiver ces valeurs, à la grande satisfaction du public épris de cette paix et qui a fait le déplacement sur l’aire de jeu.

Du groupe Révolution à Yves Sogbo Junior de la Côte d’Ivoire en passant par Gogoligo, Master Popa, Etane, Djifasson, Pondy Cissé, Black T, Toofan, Senza, Cécile Méba du Togo, Mink’s du Cameroun et Zeynab, Dibi Djobo, Séssimé du Bénin, le message n’a pas changé, la sauvegarde du tissu social dans une ambiance dansante.

« J’ai vraiment aimé cette soirée. Non seulement j’ai été séduit par la prestation des artistes surtout étrangers que je n’ai jamais eu la chance de voir de face mais aussi par le message de paix qui est tout le temps véhiculé. Comme la santé, la paix aussi n’a pas de prix et je crois les dirigeants de ce pays et les leaders de l’opposition feront tout pour la préserver », a laissé entendre Sylvie.

Tous, les uns comme les autres ont souhaité voir le pays de Faure Gnassingbé garder son calme, son vivre ensemble et sa politique de paix malgré tous les évènements et ont par la même occasion imploré la grâce d’Allah en ce 1er septembre où la communauté musulmane de par le monde entier a célébré leur fête de Aïd El Kebir, à préserver ce climat de paix qui règne sur le Togo.

Ce concept « Touche pas à ma paix » vient des Artistes pour la paix (A2P). Cette idée est née des évènements malheureux de la marche « pacifique » du 19 août dernier organisée par Tipki Atchadam et son Parti national panafricain (PNP). La manifestation a dégénérée et a fait deux (2) morts chez les manifestants et plusieurs blessés aussi bien dans le camp du PNP que chez les forces de l’ordre et sécurité.

L’organisation d’un tel concert vient combler le vide de plusieurs jeunes vacanciers qui ont fait le déplacement.

Cette soirée a été riche en couleurs et en sons à travers la prestation de ces artistes de renom qui ont fait vibrer le stade de Kégué.

Etaient présents, les membres du gouvernement dont les ministres Guy Madjé Lorenzo de la Communication, de la culture, des arts et de la formation civique et Victoire Tomégah Dogbé du Développement à la base, de la jeunesse, de l’artisanat et de l’emploi des jeunes.

J.A

Lu 638 fois Dernière modification le samedi, 02 septembre 2017 18:14

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.