vendredi, 25 août 2017 15:28

OOAS à 30 ans ! Le Togo se prépare au nouveau défi de l’approche « Une seule santé » Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dr crespin, DG OOAS Dr crespin, DG OOAS

L’Organisation Ouest Africaine de Santé (OOAS) a 30 ans depuis le 09 juillet dernier.

Au Togo, la célébration a été en différée ce vendredi par le ministère de la santé et de la protection sociale à travers un échange débat entre les acteurs impliqués dans le nouveau projet « L’approche « Une seule santé », autour du thème : L’approche « Une seule santé »: Exigence d’une synergie d’actions dans la lutte contre les maladies en Afrique de l’Ouest ».

D’après l’OOAS, cette approche intégrée de la santé met l’accent sur les interactions entre les secteurs de la santé animale, humaine et leurs divers environnements. Elle encourage les synergies et l’enrichissement croisé de tous les secteurs et acteurs dont les activités peuvent avoir un impact sur la santé.

« En effet, 75% des nouvelles maladies infectieuses qui ont affecté les humains au cours de la dernière décennie sont d’origine animale. Le but de l’approche une seule santé est donc d’améliorer la santé et le bien-être des populations grâce à la prévention des risques et à l’atténuation des effets de crises qui proviennent de l’interface entre les humains, les animaux et leurs écosystèmes. Elle exige d’appréhender la sécurité sanitaire… », a déclaré Dr Xavier CRESPIN, Directeur Général de l’OOAS.

« Le Togo se prépare à mettre sa plateforme multidimensionnelle selon les termes de référence de la plateforme de coordination politique du Cadre régional « Une seule santé » de la CEDEAO, ainsi que la feuille de route relative aux principales interventions à mener durant la période 2017-2018 », a indiqué SOSSAH Rémi, Point focal OOAS au Togo.

En 30 ans d’existence, le défi de la mobilisation des ressources financières demeure encore une priorité à l’opérationnalisation de la plateforme de coordination politique du Cadre régional « Une seule santé », la restructuration du centre desurveillance épidémiologique d’abudja à Lagos.

Lu 248 fois Dernière modification le vendredi, 25 août 2017 15:38

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.