dimanche, 20 août 2017 18:52

Politique : La Justice et à la Paix, au lieu de l'injustice et de la violence ! Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Le commissariat de sokodé en feu Le commissariat de sokodé en feu

Une fois encore, la politique a fait des victimes inutiles au Togo suite aux incidents malheureux entre les forces de sécurités et les militants du parti politique le PNP (Parti national panafricain).

Tikpi Atchadam, le président national a appelé le samedi ses militants à une grande marche à Lomé, Sokodé, Bafilo, Anié et Kara pour réclamer le retour à la constitution de 92 et au droit de vote de la diaspora.

Une manifestation pourtant jugée par le ministre de la sécurité Col. Yark Damehane, l’itinéraire inopportun sur la National N1.

Malheureusement, le refus du PNP de se soumettre à la loi a engendré selon le bilan présenté dans la soirée du samedi par le directeur général de la police Têko Koudouwovo, une quarantaine de policiers ont été blessés dont certains sérieusement.

En ce qui concerne les dégâts matériels, les manifestants ont saccagée la prison civile de Sokodé, brulé au moins deux véhicules de la gendarmerie et mis feu au commissariat de la ville. Les manifestants ont emporté du matériel militaire, séquestré des militaires et retiré leurs armes, deux armes à feu circulent encore dans la nature, entre les mains d’individus non identifiés. On dénombre deux morts parmi les manifestants.

A Bafilo, une autre ville au nord du pays, la manifestation s’est déroulée sans incident.

« Les force de l'ordre ont agi avec retenue et dans la légalité », a expliqué Têko Koudouwovo.

Il est grand temps d’appeler les populations au calme et surtout à l’ouverture des discussions entre les partis politiques de l’opposition et le pouvoir afin de trouver une solution idoine et durable aux problèmes politiques comme le dirait un l’adage africain « le linge sale se lave en famille ».

« Seigneur, aide-nous par Ta grâce à faire place dans nos cœurs, A la Justice et à la Paix, Au lieu de l'injustice et de la violence, Au Pardon, Au lieu du désir de vengeance », peut-on lire dans l’exhortation « PRIÈRE POUR LA PAIX AU TOGO », proposée par les évêques du Togo au fidèle catholique.

Lu 732 fois Dernière modification le dimanche, 20 août 2017 18:59

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.