samedi, 01 avril 2017 11:13

La NSCT envisage une production de 160 000 tonnes de coton-graine pour la nouvelle campagne. Spécial

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Nana Adam Nanfamé, DG de la NSCT Nana Adam Nanfamé, DG de la NSCT

Les responsables de a Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) se sont entretenus vendredi avec la presse. Objectif, lancer une campagne de remobilisation des producteurs pour l'accélération de l'évolution de la production cotonnière.

Le cadre de l’hôtel Ibis de Lomé a accueilli ce 31 mars une conférence de presse portant sur la remobilisation des producteurs pour l'accélération de l'évolution de la production cotonnière au Togo. L'initiative émane de la NSCT. En effet, dans l'optique de l'orientation stratégique de la filière cotonnière adoptée en 2013 selon laquelle à l'horizon 2022, le Togo devrait produire 200 000 tonnes de coton-graine avec un rendement d'au moins 1600 kg/hectare, la remobilisation des acteurs de ladite filière s'avère nécessaire. L'on se souvient encore qu'entre 2008 et 2009, la production cotonnière a baissé jusqu'à 29 000 tonnes, une situation qui n'arrange pas l'économie du pays puisque le secteur contribue à environ 4% du PIB, regorge environ 200 000 producteurs et permet à environ 3 millions de la population de se nourrir.

La NSCT entend donc revaloriser le secteur. Et pour la nouvelle campagne qui vient d'être lancée, l'objectif est clair: convaincre 200 000 producteurs à s'engager et emblaver un minimum de 16000 hectares pour 160 000 tonnes de coton-graine.

Pour y arriver, la NSCT se tournera vers les producteurs. Selon le directeur de la strcuture, Nana Adam Nanfamé,«des discussions seront engagées avec les producteurs à travers une communication décentralisée menée auprès des paysans des zones et des groupements de producteurs de coton à potentialités en culture de coton». «Plusieurs institutions et personnalités soutiendront cette action. Au moins 30 localités seront visitées par région cotonnière par les équipes constituées à cet effet», ajoute-il.

La NSCT annonce un programme de récompense pour encourager les producteurs. Tricycles, enveloppes, intrants, tracteurs , etc. seront utilisés pour ce faire.

Pour cette campagne 2016-2017, la production cotonnière devrait atteindre selon la NSCT 105 000 tonnes. Pour l'instant, ce sont 91000 tonnes qui ont été collectées.

Lu 229 fois Dernière modification le samedi, 01 avril 2017 11:20

Laissez un commentaire

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.