vendredi, 11 août 2017 10:50

AGOA 2017 : L’histoire retiendra le Togo ! La Côte d’ivoire se positionne pour 2019 Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Vue des stands à la cloture du forum agoa Vue des stands à la cloture du forum agoa

Environ 1000 délégués venus de 37 pays ont pris part au 16è Forum de l’AGOA donnant l’occasion à tous les acteurs que ce soit du secteur public, du secteur privé ou de la société civile, d’échanger et d’apporter des contributions à l’amélioration des échanges commerciaux entre les Etats-Unis d’Amérique et les pays de l’Afrique subsaharienne.

« Ce forum a été d’une réussite parfaite, de l’organisation, à l’accueil. Mais aussi, c’était le cadre pour la société civile de faire des plaidoyers à l’endroit des dirigeants du continent pour revoir certaine partie de l’accord surtout en ce qui concerne la certification des produits éligible », a indiqué Mamadou S, de la société civile malienne.

« C’est le forum AGOA le plus réussi, la meilleure organisation dans l’histoire des Fora AGOA. Maintenant place aux perspectives et aux plans d’actions pour un meilleur profit des échanges commerciaux entre les Etats-Unis et l’Afrique. Déjà l’après 2025 doit être pensée ! », propose Dr. Airly Tonato, participant de la république du Bénin.

Le Gouvernement togolais a d’ores et déjà mis en place un plan d’action inclusif qui vise à renforcer sa capacité d’offre, à accroître et à diversifier ses exportations vers les Etats Unis d’Amérique en prenant en compte l’inclusion économique et sociale des jeunes et des femmes de nos villes et campagnes.

« Ce plan d’action opérationnel a pour ambitions de faire du Togo un pays compétitif sur le marché américain en matière de commerce, contribuant ainsi de façon significative à la croissance durable de l’économie nationale », a indiqué la ministre du Commerce, Mme Bernadette Legzim-Balouki, en clôturant les travaux.

Ce Plan prend à en croire Mme Bernadette Legzim-Balouki, prendra en compte les aspects tels que, l’alignement avec les stratégies de développement du pays notamment sur les priorités de développement de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (2013-2017) qui sera relayée par le Plan National de Développement (2018-2022) en cours de préparation; le positionnement du secteur privé notamment des opérateurs économiques comme acteurs principaux de la réussite de la mise en œuvre de ce Plan, l’implication de toutes les parties prenantes pour une large diffusion de la loi AGOA et de ses avantages pour les filières prioritaires, la mobilisation des investissements pour soutenir la production, la transformation et l’exportation dans les filières prioritaires retenues, la promotion du commerce équitable et de l’inclusion durable des petits producteurs, des jeunes et surtout des femmes dans les chaînes de valeurs, le renforcement des capacités d’offres de produits en qualité et en quantité, la promotion des productions biologiques, la capitalisation des opportunités régionales et sous régionales.

La fin d’un événement donne place à un autre, la côte d’ivoire se positionne déjà pour accueillir en 2019, 18è forum de l’AGOA.

« Le pays dispose de tous les atouts organisationnels, en démontre l’organisation des jeux de la francophonie en 2017. Nous espérons faire comme le Togo », a laissé entendre la délégation ivoirienne.

Lu 258 fois Dernière modification le vendredi, 11 août 2017 11:04

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.