lundi, 07 août 2017 21:14

Forum Agoa 2017: Les Etats-Unis et l’Afrique échangent pour la prospérité à travers le Commerce

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
AGOA 2017 AGOA 2017

Le Forum AGOA 2017 (the African Growth and Opportunity Act) se déroule du 8 au 10 août à Lomé. Sont attendus 1.0000 participants venus de 38 pays africains et des délégations officielles américaines.

« C’est une opportunité incroyable pour Lomé d'améliorer ses relations commerciales avec Washington. Les échanges futurs profiteront aux deux pays. La rencontre de Lomé ouvre la voie à de possibles partenariats commerciaux internationaux. Nous demandons cependant au Togo d’améliorer le climat des affaires et d’opérer un certain nombre de réformes, notamment dans le secteur des télécommunications et du foncier », a indiqué l’ambassadeur des Etats-Unis David Gilmour dans un entretien accordé à Republicoftogo.

Déjà, depuis dimanche, les togolais doivent s’habituer à une nouvelle vie aux traversées des agglomérations dans la capitale surtout aux périmètres donnant accès à l’hôtel Radisson Blu et au centre de conférences qui sont sévèrement sous le contrôle des forces de sécurité togolaises.

Le ministre de la sécurité et de la protection civile, Col Yark Damehane a annoncé la mise en place d’une ceinture rouge effective entre l’avenue du Golfe à l’Est, l’avenue Sarakawa au sud, l’avenue des Neems à l’ouest et l’avenue Nicolas Grunitzky au nord.

« Seuls les véhicules et les motos munis des badges appropriés peuvent franchir les barrages », lit-on dans le communiqué du ministre de la sécurité. La patience est de mise pour tous les citoyens !


Comme bilan de l’AGOA pour les pays africains, depuis son introduction, les importations totales de l'AGOA, y compris les GSP (système généralisé de préférences) ont augmenté de 13 % pour atteindre les 9,4 milliards de dollars en 2016. Les échanges hors pétrole au titre de l'AGOA ont bondi de plus de 300 % pour atteindre 4,2 milliards de dollars en 2016, contre 1,3 milliards de dollars en 2001. La croissance de ces secteurs non pétroliers a permis de créer environ 300.000 emplois directs en Afrique.

En 2016, les exportations américaines vers l'Afrique subsaharienne ont atteint 20 milliards de dollars, soit une hausse de 4,8 % par rapport à l’année précédente.



Le Togo profite faiblement de l’AGOA, selon la Direction du commerce extérieur. En 2016, les exportations du Togo vers les Etats-Unis sont évaluées à 10.855 millions de dollars US, dont 134.000$ sous AGOA, soit 1,23%. Un pourcentage jugé trop faible ! Au premier semestre de l’année 2017, le chiffe des transactions du Togo vers les USA dans le cadre de l’AGOA avoisine 3 millions de dollars US contre 207 millions de dollars pour la Côte d’Ivoire, 2611 millions de dollars US pour le Nigéria et 4109 millions de dollars US pour le Ghana.


Selon des chiffres fournis par la West Africa Trade and Investment hub, une institution des USA, le montant des transactions du Togo vers les Etats Unis d’Amérique, sous la bannière AGOA est de 14 211 millions de dollars US. Les causes de la faible exportation du Togo sous AGOA, selon Lotfi Kourdali, Directeur adjoint de programme au bureau du Trade Hub, se résument au déficit d’une politique précise, l’absence de transformation locale des produits, le manque de diversification des filières à l’exportation, la barrière linguistique et la concentration des exportations vers l’UE


Le thème du Forum de cette année est «Les Etats-Unis et l’Afrique: Partenariat pour la Prospérité à travers le Commerce». Le Forum 2017 explorera comment les pays peuvent continuer à maximiser les avantages de l’AGOA dans un paysage en rapide évolution économique et souligner le rôle important joué par les femmes, la société civile et le secteur privé dans le développement du commerce, la promotion  d’une  croissance économique inclusive et durable et  la prospérité des pays.

Dans cette politique, 6400 produits bénéficient de franchise de droit de douane notamment les produits agricoles (mangues, miel, tapioca, ananas, bananes et plantain séchées, kola, farine de légumes, farine de graines oléagineuses…), le secteur minier et l’artisanat (des produits textiles ; tels que les vêtements, étoffe tissée en coton, les chaussures, sacs à main en cuir…).

 Les Principaux produits exportés sur les Etats Unis en 2015 sont les Perruques, fausses barbes, sourcils et cils (7,1 millions de dollars US), noix de cajou (2,2 millions de dollars US), savon et détergents (795 mille dollars US), huile de noix karité probablement (241 mille dollars US), huile de copra (226 mille dollars US), reptiles y compris des serpents (225 mille dollars US), paniers et sacs en matière végétale (209 mille dollars US), fèves de cacao (319 mille dollars US en 2016).

 Le Forum est organisé de façon alternée  aux États-Unis et en Afrique. Les précédents forums AGOA  organisés en Afrique ont eu lieu en Ile Maurice, au Ghana, au Sénégal, au Kenya, en Zambie, en Éthiopie et au Gabon en 2015.

 

Accedez au site de l' AGOA: http://agoa-togo.tg

Lu 4802 fois Dernière modification le lundi, 07 août 2017 21:47

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.