mardi, 01 août 2017 21:45

24h24 et 7j/7 : Le Togo et le Ghana renforcent la libre circulation des personnes et des biens

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
F F Une vue de la frontière Aflao Lome

« Je me réjouis et me félicite de l’ouverture permanente des frontières terrestres entre le Togo et le Ghana, à compter de ce jour », a twitté le chef de l’Etat Faure Gnassingbé, président en exercice de la de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sur sa page twitter.

Le Togo et le Ghana partagent les valeurs fondamentales de démocratie, de stabilité, de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption.

A l’issue de la commission mixte qui s’est tenue à Accra les 26 et 27 juillet, le Togo et le Ghana ont renforcé leur coopération sécuritaire par un accord signé entre les deux pays.

L’un des engagements forts soulignés par les deux parties est l’ouverture de toutes les frontières terrestres 24h24 et 7/7 entre le Togo et le Ghana.

Faure Gnassingbé après son élection à la tête de la CEDEAO, le 04 juin dernier à Monrovia a appelé à plus d'intégration et encouragé un peu plus encore la mobilité économique dans l’espace régional d'Afrique de l'Ouest.

« Il nous faut maintenant opérer des sauts qualitatifs vers notre objectif unique qui est de faire de notre organisation une Cédéao des peuples. Il nous faudra sans plus tarder enlever les dernières barrières au brassage et à l'imbrication de nos populations (…), », a-t-il déclaré.

L’ouverture des frontières devrait booster et redynamiser les échanges bilatéraux dans la sous-région.


Il faut noter, au plan économique dans l’espace CEDEAO que le volume de ces échanges commerciaux entre les 15 Etats est quasiment faible.

«Ces échanges sont estimés en 2015 à 15 milliards de dollars américains, contre 3 milliards en 2003 ; donc multipliés par 5 en 10 ans. Mais en comparaison avec l’Europe, nous échangeons 4 fois plus avec ce continent qu’entre nous-mêmes », a déploré, le président le président de la Commission de Cedeao, Marcel de Souza, le 1er juin 2017, à Monrovia, à l’ouverture de la 78ème session ordinaire du Conseil des ministres de la Cedeao.

 

Lu 822 fois Dernière modification le mardi, 01 août 2017 21:59

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.