vendredi, 17 mars 2017 20:24

L’INAM s’ouvre au public. Spécial

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Une participante échangeant avec un responsable de stand INAM Une participante échangeant avec un responsable de stand INAM

L’institut national d’assurance maladie (INAM) a organisé vendredi à la paroisse universitaire de Lomé une journée portes ouvertes et une conférence-débat. Objectif, informer le public sur ses activités et se projeter à travers des échanges sur de nouvelles perspectives pour une meilleure efficacité de ses actions.

La paroisse universitaire de Lomé a été le théâtre ce 17 mars d’une journée portes ouvertes de l’INAM. En effet, ledit organe y a organisé une conférence-débat et échangé avec le public sur ses prestations à travers des expositions. Le rôle de l'assurance maladie dans le financement de la santé et celui  des mutuelles de santé dans la couverture médicale des ménages, la gestion du risque maladie,  les solutions contre la fraude et l’intégration des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) dans les services de l’INAM,voilà autant de sujet s qui ont préoccupé les participants.

 « Les journées portes ouvertes s’intègrent parfaitement dans notre programme d’activités qui marquent les cinq années d’existence des prestations de l’INAM. Nous avons saisi cette opportunité pour communiquer sur l’ensemble des actions et des questions autour desquelles les différentes parties prenantes ont besoin d’être documentées. Cette journée est dédiée au grand public pour comprendre comment fonctionne l’INAM, poser des questions et avoir des réponses sur leurs droits et les différentes modalités d’accès aux soins, aux outils et services de l’INAM. Nous avons également profité de l’occasion pour présenter l’application  mobile qui vient  d’être lancée et qui est un outil qui va changer la vie des bénéficiaires dès lors qu’ils disposeront d’assez d’informations à chaque instant », a indiqué Myriam Dossou, directrice générale de l’INAM.

Invités à cette manifestation,  Hugues Tchibozo, directeur général adjoint de l’agence national de l’assurance maladie du Bénin et Alexis Rechain, directeur de Stractec-arc, une structure spécialisée dans la protection sociale et les systèmes d’information entre autres.

Créé depuis 2011, l’INAM est un établissement public chargé de gérer le régime obligatoire d’assurance maladie des agents publics et assimilés au Togo. A ce jour, il est en partenaire avec 1065 centres de santé, 206 pharmacies, 33 établissements de lunetterie et plus de 6000 prescripteurs. Plus de 300 000 personnes bénéficient de ses services. 

Lu 178 fois Dernière modification le jeudi, 23 mars 2017 10:47

Laissez un commentaire

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.