lundi, 24 juillet 2017 22:05

Environnement : Le Plan d’Investissement Forestier du Togo révisé!

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Photo de famille des participants Photo de famille des participants

Selon les données cartographie et de l’inventaire forestier national réalisés en 2015, le Togo dispose actuellement de 24,24% de couverture forestière nationale. Néanmoins, il est prouvé que les forêts togolaises font l’objet d’une dégradation très avancées en termes de qualité et de productivité.

3000 hectares de reboisement privés et étatiques sont réalisés chaque année contre une perte annuelle d’environ 15000 hectares de forêts.

Il est impératif de mettre en place des actions de reboisement, de réhabilitation de terres dégradées, de protection de conservation des ressources fauniques et la biodiversité.

Face aux effets néfastes de la dégradation des forêts et du changement climatique qui affectent les écosystèmes forestiers, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) envisage mettre des plans nationaux d’investissement forestier dans les pays membres et doter la sous-région d’un plan régional pour les forêts dans l’esprit du Plan de Convergence adopté en Septembre 2013.

« Le plan de convergence est de fédérer les efforts en vue d’une gestion concertée et durable des écosystèmes forestiers de l’Afrique de l’ouest, en vue de de contribuer à l’accomplissement de la gestion durable des forêts et des ODD », a rappelé Moussa Lecko, Chef division forêt CEDEAO.

Le Togo dans cette perspective, procède à des discussions de fond, utiles au consensus national, sur les actions prioritaires à retenir dans le « Programme National d’Investissement Forestier ». « L’objectif est d’harmoniser les actions entre les différents Ministères et Organismes de développement, en vue de répondre aux aspirations de la population à la base et celles de la CEDEAO », a expliqué, SAMAH Boundjouw, le Secrétaire Général du Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières.

Les autorités togolaises doivent convenir d’une feuille de route pour une meilleure approche de mobilisation des ressources en vue de la mise en œuvre adéquate du plan d’investissement.

Le Togo peut compter sur l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) avec son appui financer. Déjà, la FAO a soutenu le pays a disposé depuis mars 2017, un Programme National de Reboisement pour parvenir à reboiser et mieux gérer au moins 300 000 ha de forêt d’ici à l’horizon 2022.

La revue du Plan d’Investissement Forestier du Togo démarrée le 24 juillet, est soutenue par la FAO.

Lu 249 fois Dernière modification le lundi, 31 juillet 2017 22:44

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.