samedi, 15 juillet 2017 14:10

Kara : La cimenterie d’Awandjélo inaugurée coûte 7,5 milliards de f CFA Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(2 Votes)
Une vue de la nouvelle cimenterie de Kara Une vue de la nouvelle cimenterie de Kara

Le 14 janvier 2015 à Awandjélo, village située à 420 Km au nord de Lomé dans la préfecture de la Kara, le Chef de l’Etat, Gnassingbé posait la première pierre, pour la construction d’une usine de production de ciment. 

La nouvelle cimenterie après deux ans de travaux est inaugurée ce 15 juillet en présence de Faure Gnassingbé. Le projet vise à mettre fin aux problèmes récurrents de pénurie de ciment dans la région de la Kara et ses environs. Avec une capacité de 250 000 tonnes par an, cette unité de CIMTOGO KARA va porter la production nationale à plus de 2 000 000 de tonnes par an.

« Elle est une réponse concrète aux difficultés que rencontrent les populations des régions septentrionales du pays à se procurer du ciment à certaines périodes de l’année. Désormais, elles n’iront plus s’approvisionner à Lomé. Elles trouveront le ciment dont elles ont besoin pour réaliser le rêve de tout togolais d’avoir un chez soi en dur sur place ici même à Kara, aussi bien en quantité qu’en qualité », a déclaré Yaovi Attigbé Ihou, ministre de l’industrie et du tourisme.

Pour le gouvernement, c’est un pari d’une source d’emploi pour la jeunesse togolaise en général et celle de la région de la Kara en particulier avec plus de cinq cents (500) emplois directs et indirects qui vont être crées à son bénéfice réduisant ainsi non seulement le chômage, mais également le problème de l’exode rural.

« La construction de cette usine est le fruit des excellents liens d’amitié et de coopération qui existent si entre le Togo et l’Allemagne. D’une valeur de 7,5 milliards de f CFA, sa réalisation par le groupe Heidelberg Cement représente le plus important investissement privé allemand au Togo depuis la reprise de la coopération entre les deux pays. Elle apporte une fois encore la preuve de la solidité des relations bilatérales historiques et privilégiés entre Lomé et Berlin qui se construit avec du
ciment. », a laissé entendre, le ministre de l’industrie et du tourisme.

HeidelbergCement dispose déjà au Togo à Sika-Condji, une usine de clinker dont la construction est estimée à 250 millions de dollars. La production de la CIMTOGO KARA sera écoulée essentiellement sur le marché togolais et de la sous- région.

Le secteur industriel au Togo représente 18,7% du PIB national en 2016 et est dominé par les industries extractives, les cimenteries, les industries agroalimentaires 5 et la sidérurgie. Les principaux produits d’exportation du secteur, le phosphate, le clinker et le ciment, constituent environ 30% du total des exportations nationales.

Depuis 1997, la production de clinker et de ciment a pris les devants dans les exportations du pays. Le Togo est le 4e plus grand producteur de ciment de la CEDEAO derrière le Sénégal, le Nigéria et le Ghana.

Avec cette nouvelle usine de CIMTOGO KARA, le Togo veux se positionner comme premier producteur de ciment de qualité dans l’espace communautaire.

Lu 436 fois Dernière modification le samedi, 15 juillet 2017 15:06

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.