vendredi, 14 juillet 2017 21:47

Maroc : 200 millions de dollars de la BAD pour la 1e phase du Programme d’appui à l’accélération de l’industrialisation (PAAIM I) Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
BAD BAD

Le Conseil d'administration du Groupe la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, ce vendredi 14 juillet 2017, un prêt de 200 millions de dollars EU, destiné à financer la première phase du Programme d’appui à l’accélération de l’industrialisation au Maroc (PAAIM I).

Ce programme a pour objectif principal d’accélérer l’industrialisation du Maroc et de consolider les bases d’une croissance durable et partagée. Améliorer l’environnement des affaires, dynamiser les exportations et soutenir le financement des activités industrielles qui encouragent l’entreprenariat féminin et le respect de l’environnement figurent également au nombre des objectifs.
Le PAAIM répond à deux des Cinq grandes priorités de la Banque (dites Top 5), que sont  « Industrialiser l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie des populations en Afrique ». Il vient en soutien du  Plan 2014-2020 d’accélération industrielle du Maroc, qui ambitionne d’accentuer la diversification de l’économie via de nouvelles filières et grâce aux PME et aux secteurs exportateurs en particulier. Ce Plan entend également accroître la part de l’industrie dans le PIB de 14 à 23 points et créer un demi-million d’emplois à l’horizon 2020.
« Ce programme va donner une nouvelle impulsion au mouvement d’industrialisation du Maroc, ce qui permettra au Royaume de renforcer encore plus son intégration dans les chaînes de valeur mondiales », a déclaré Mohamed El Azizi, directeur général de la BAD pour l’Afrique du Nord, lors du Conseil d’administration chargé d’approuver le programme. Et d’ajouter : « le PAAIM aidera à impulser une nouvelle dynamique de croissance, créatrice d’emplois sur l’ensemble du territoire. C’est la première contribution concrète de la Banque à la mise en œuvre de l’initiative du G20 “Compact with Africa” ».
 
Le Conseil d’administration de la Banque avait approuvé, en mars 2017, le Document de stratégie-pays pour la période 2017-2021, qui expose le contexte et le cadre stratégique de l’action de la BAD au Maroc. Ainsi, la Banque articulera ses interventions autour de deux objectifs majeurs : promouvoir l’industrialisation verte en misant sur les PME et les secteurs exportateurs ; et améliorer les conditions de vie des Marocains par l’emploi, en particulier pour les jeunes, les femmes et en zone rurale.
Le partenariat entre le Royaume du Maroc et le Groupe de la Banque africaine de développement compte à ce jour 32 opérations, qui totalisent 2,3 milliards d’euros d’engagements dans les secteurs des transports, de l’énergie, de l’eau et assainissement et de l’agriculture – les infrastructures concentrent à elles seules 84 % du total.
Lu 151 fois

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.