jeudi, 13 juillet 2017 13:03

6è examen de l’OMC : Promouvoir le commerce pour un développement durable Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Photo de famille des participants Photo de famille des participants

La Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, Mme Essossimna LEGZIM-BALOUKI participe du 11 au 14 juillet 2017 au sixièmeme examen global de l’aide pour le commerce organisé par l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

L'Examen global de l'Aide pour le commerce 2017 a pour thème "Promouvoir le commerce, l'inclusion et la connectivité pour un développement durable". En remédiant aux contraintes qui pèsent sur l'offre et l'infrastructure commerciale dans les pays en développement et, en particulier, les pays les moins avancés, l'Aide pour le commerce peut contribuer à promouvoir le commerce, l'inclusion et un développement durable et donner ainsi une impulsion au Programme de développement durable à l'horizon 2030. Une attention particulièrere sera accordée à l'autonomie économique des femmes.

L'Examen global de l'Aide pour le commerce 2015 avait souligné à quel point le coût élevé des transactions commerciales peut ralentir la croissance et le développement en évinçant des marchés mondiaux de nombreux fournisseurs des pays en développement et pays les moins avancés. Dans l'Examen global 2017, on approfondit cette question en élargissant au secteur de la connectivité numérique l'analyse du coût des transactions commerciales. On y passe en revue les conséquences économiques du fossé numérique, et les stratégies qui aideront décideurs, entreprises, femmes et PME à le combler.

L'un des outils mis à la disposition des responsables des politiques commerciales pour réduire les coûts du commerce liés à la logistique est l'Accord sur la facilitation des échanges (AFE), entré en vigueur le 22 février 2017. Dans le Rapport sur le commerce mondial 2015, on a décrit les résultats commerciaux inclusifs pouvant être obtenus grâce à des réformes en matière de facilitation des échanges. Cette question sera examinée plus en détails à la faveur de l'Examen global 2017.

Les débats seront alimentés par la Publication de l'Aide pour le commerce, publié conjointement par l'Organisation mondiale du commerce et l'Organisation de coopération et de développement économiques, assorti de contributions de Business for eTrade Development, du Cadre intégré renforcé, du Centre du commerce international, de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, du Groupe de la Banque mondiale et de l'Union internationale des télécommunications. Enfin, des analyses complémentaires seront apportées par les banques régionales de développement et autres parties prenantes.

Le commerce comme source de réduction de la pauvreté, le Togo a rejoint le Cadre intégré renforcé (CIR) en mai 2008. Le pays a fait une Etude diagnostique sur l'intégration du commerce (EDIC) intitulée "Relancer les secteurs traditionnels et préparer l'avenir: une stratégie de croissance tirée par les exportations".

Le CIR réunit partenaires et ressources en vue d'aider les pays les moins avancés (PMA) à utiliser le commerce pour réduire la pauvreté et assurer une croissance inclusive et un développement durable.

Lu 366 fois Dernière modification le jeudi, 13 juillet 2017 13:20

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.