lundi, 03 juillet 2017 18:44

29è sommet de l’UA : Le train des réformes institutionnelles en marche! Spécial

Écrit par GADAH Joseph
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Photo de famille des Chef d'Etats et de Gouvernements à l'ouverture du 29è sommet de l'UA Photo de famille des Chef d'Etats et de Gouvernements à l'ouverture du 29è sommet de l'UA

« Notre organisation est dysfonctionnelle…. Qui a peu de crédibilité auprès des partenaires internationaux, et en laquelle nos citoyens n’ont pas confiance », a évoqué Paul Kagamé, président rwandais, président de la commission chargé des réformes institutionnelles de l’Union Africaine (UA) dans son rapport intitulé « L’impératif de renforcer notre union » présenté en janvier 2017 au sommet de l’UA.

La présentation officielle de ce rapport sur les réformes de l’organisation panafricaine sera certainement le moment clé du 29è sommet de l’UA ouvert ce lundi à son siège à Addis Abéba (Ethiopie). Une quarantaine de chefs d’Etats et de gouvernements dont Faure Gnassingbé, le chef d’Etat togolais, président en exercice prend part à la validation du rapport.

« Ce sommet marquera sans doute, pour l’UA, un nouveau départ depuis sa création en 2000 à Lomé (Togo). C’est des jalons d’une réforme attendue », a indiqué, Moustapha Diéye, directeur du mensuel « Afrique Démocratie ».

Les réformes de l’organisation se basent sur quatre points préalables proposés par une équipe des experts de neuf économistes africains pour orienter les actions de l’UA à atteindre la vision 2063; il s’agit de recentrer l’Union sur les priorités essentielles touchant l’ensemble du continent ; recentrer les institutions de l’UA sur ces priorités, gérer efficacement bien au niveau politique qu’au niveau opérationnel, financer l’UA pour ses propres moyens et de manière pérenne.

Comme résultats attendus, les experts ont eu à revoir les instructions et directives de la Commission à l’endroit des fonctionnaires de la Commission. Des indicateurs et paramètres de développement mesurables ont été conçus dans le cadre de l’évaluation des objectifs fixés. Un audit interne mis sur pied et un plan de voyage et missions des dirigeants de la commission de l’UA. Dans le cadre de l’accountability et transparence dans la gestion du patrimoine de l’UA, les experts se sont penchés sur la production d’un document de procédure dans la passation des marchés publics.

Les auteurs du rapport portant sur la réforme institutionnelle de l’UA pensent que la réalisation de ces conditions devait permettre à l’Union de retrouver la confiance des populations à travers le continent. « Toute cette foisonnante activité sur la réforme nous rend optimiste. Le train est en marche. Les chefs d’Etats et de gouvernements doivent accélérer le processus et le robuster afin que l’année 2018 soit dans l’histoire de notre organisation celle de sa réforme, de sa seconde naissance », a déclaré Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission, de l’Union Africaine.

L’équipe des experts est composée de Donald Kaberuka, ancien président de la Banque Africaine de Développement (BAD), Carlos Lopes, économiste bisseau-guinéen, 28 ans au service de l’ONU dont quatre à Addis Abéba en tant que secrétaire exécutif de la Commission économique africaine, Mariam Mahamat Nour, ex ministre de l’économie au Tchad, conseiller spécial du SG des Nations unies dans le cadre de la réunion de 2015 sur les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), Cristina Duarté, ex ministre des finances du Cap vert, Amina Mohamed, ministre nigériane de l’Environnement, ex conseillère spéciale de l’ancien Secrétaire Général des Nations unies Ban-Ki Moon dans le cadre de la réunion de 2015 sur les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), SG adjointe des nations unies, Tito Mboweni, ancien gouverneur de la banque centrale d’Afrique, Acha Leke, expert camerounais qui lutte pour l’abolition du visa dans les pays africains, Vera Songwe, dirige le bureau Afrique de l’Ouest et centrale de la Société Financière Internationale (SFI), Strive Masiyiwa, Philanthrope et roi zimbabwéen des télécoms.

Lu 1658 fois Dernière modification le lundi, 03 juillet 2017 21:26

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.