dimanche, 05 février 2017 17:54

12 ans, une « catastrophe nationale » s’abattait sur le Togo Spécial

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)
feu Gnassingbé Eyadema feu Gnassingbé Eyadema

A 69 ans, le père de la nation feu Gnassingbé Eyadema quittait le monde des vivants à la grande surprise du peuple togolais : « Le Togo vient d'être frappé par un grand malheur. Il s'agit d'une véritable catastrophe nationale. Le président n'est plus. Il a rendu l'âme ce samedi matin 5 février alors qu'il était évacué d'urgence pour des soins à l'extérieur du pays », annonçait Koffi Sama, le premier ministre le 05 février 2005.

12 ans après, le peuple togolais se souvient de cette disparition tragique de ce grand homme acharné de paix et d’unité nationale.

 

La tradition est encore respectée cette année. Le 04 février à son village natal Pya a eu lieu une veillée de prière en présence du président de la république Faure Gnassingbé, de l’ancien président du Nigérian Général Yacoubou (ami personnel de l’illustre disparu) du Premier ministre, du président de l’Assemblée nationale, des membres du gouvernement et de la famille Gnassingbé.

Ce Dimanche matin, Faure Gnassingbé a procédé à un dépôt de gerbe sur le tombeau familial, suivi d’un office œcuménique et musulman au Palais des congrès de Kara.

« Eyadema était un homme de paix. Cette paix qui lui est chère doit être préservée par les togolais chaque jour », ont martelé tour à tour les prédicateurs.

Feu Gnassingbé Eyadema a bâti une armée forte, disciplinée, qui fait la fierté de la sous-région et de toute l’Afrique partout où elle est appelée à intervenir pour le maintien de la paix.

Un banquet a été offert par le Chef d’Etat aux invités.

Des danses traditionnelles Kamou et l’ambiance populaire dans les quartiers ont marqué la fin de ce recueillement.

Lu 155 fois Dernière modification le mercredi, 22 février 2017 16:16

Laissez un commentaire

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.