jeudi, 26 janvier 2017 06:43

Renforcement de la filière de soja au Togo : 2 ans après! Spécial

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)
photo de famille des acteurs de la filière soja photo de famille des acteurs de la filière soja

La filière soja a été identifiée par le gouvernement comme meilleure opportunités en termes de revenus par les acteurs de la chaine de valeur et un fort potentiel à l’exportation au Togo.

Le soja a été ainsi placé au cœur de l’activité commerciale pour mieux aider à la réduction de la pauvreté. Démarrée depuis septembre 2015, la mise en œuvre du projet de renforcement des capacités productives et commerciales de la filière de soja au Togo à travers le Cadre Intégré Renforcé (CIR) révèle des résultats performants pouvant booster la balance commerciale.

De 25 000 tonnes en 2015 sur 46.145 hectares, la production du soja est estimée à 30 000 tonnes et emploie 25 000 personnes en 2016 et représente 1,5 milliard FCFA de la valeur ajoutée.

La demande mondiale du soja étant de plus en plus croissante, il est impérieux d’offrir une production intensive de bonne qualité avec des encadrements et les formations nécessaires et les bonnes pratiques culturales, de récolte, de préparation, de conditionnement, de stockage….

Cet engagement a amené à la tenue à Kpalimé (120 km de la capitale) de la deuxième rencontre de concertation entre les structures publiques d’appui techniques d’une part, les structures privées d’encadrement et les bénéficiaires du Projet Soja, notamment les producteurs et leurs groupements respectifs, les unités de transformation industrielle et semi-industrielle, les commerçants locaux et les entreprises exportatrices du soja d’autre part.

« L’objectif de cette concertation est d’informer les participants sur l’état de mise en œuvre du Projet Soja et de partager les acquis du projet à la 2ème année de mise en œuvre », a rappelé Bamana Baroma, Secrétaire général du ministre du commerce, de l’industrie, de la promotion du secteur privé et du tourisme.

Le Gouvernement souhaite aller à une production quantitative et qualitative, une transformation optimale et un écoulement du produit à un prix compétitif dans l’ambition de faire du Togo un grand fournisseur de soja biologique et en reconversion, sans Organismes génétiquement modifiés, très sollicité au plan mondial.

Les acteurs des chaines de valeurs dans la filière de soja ont émis le vœu de mettre en place l’interprofession afin de booster la production et mieux gérer le circuit de la commercialisation.

Lu 380 fois Dernière modification le jeudi, 26 janvier 2017 20:01

Laissez un commentaire

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.