vendredi, 20 janvier 2017 15:36

MCC : Le Togo demeure dans la course vers le COMPACT Spécial

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)
La course vers le COMPACT La course vers le COMPACT

Le Togo est le seul pays rééligible cette année au threshold car ayant gardé une trajectoire à la hausse et validé pour la première fois l'indicateur corruption...c'est dire que d'autres pays ont perdu, car ayant régressé sur les indicateurs... exemple la Sierra Leone, éligible au compact puis recalé au threshold et qui n'a validé cette année que 7 indicateurs...

Notons que le Togo a validé 12 indicateurs contre 10 l'année dernière et donc potentiellement éligible au compact... toutefois, la décision est fonction des ressources disponibles et la discrétion du board. Selon les experts du MCC, les administrateurs préfèrent attendre le pays ait validé l’indice de la corruption deux années successive, (cas de la côte d'Ivoire).

En outre, les résultats encourageants obtenus par le Togo aussi bien sur les indicateurs que sur la première phase du processus de formulation du Programme threshold expliquent à suffisance la présence pour la première fois de la délégation la plus importante du MCC actuellement en mission au Togo.

Une mission qui n'a pas manqué durant les échanges de revenir sur les avancées et surtout la volonté des autorités d’aller de l'avant. «Nous sommes optimistes pour le Togo» avait déclaré la Directrice du Programme threshold du Togo lors de son dernier passage à Lomé.

Dans le cadre de la planification stratégique pour la conduite du processus de préparation du programme de développement, un plan d’actions 2016 a été validé par tous les acteurs couvrant les trois domaines qui sont : la liberté économique, la bonne gouvernance et l’investissement dans le capital humain.

Au nombre des actions prioritaires, il est à noter la nouvelle loi sur la lutte contre la corruption, l’opérationnalisation rapide de la Halcia, l’adoption du nouveau code pénal, la lutte contre la torture et les traitements dégradants, la violation faite aux femmes, etc. Au titre des réformes politiques, il faut noter l’amélioration du code électoral.

Par ailleurs, il faut souligner l’introduction, à l’Assemblée nationale, de la loi sur l’accès à l’information et la documentation publique, la loi sur le Bureau d’Information de Crédit (BIC), la loi uniforme sur les contentieux des infractions à la réglementation des relations financières extérieures des Etats membres de l’UEMOA.

Le Togo a œuvré dans de nombreux projets surtout l’appui aux communautés à la base dans la perspective de lutter contre la pauvreté.

A noter aussi que pour ces deux dernières années, le Togo a fait un bond spectaculaire sur 17 indicateurs, dessinant ainsi clairement une trajectoire positive.

Lu 137 fois Dernière modification le jeudi, 26 janvier 2017 20:02

Laissez un commentaire

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.