jeudi, 19 janvier 2017 18:27

Le PUDC lance la phase de la réhabilitation des infrastructures scolaires et de santé à 44 milliards FCFA Spécial

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Echange de parafeurs entre Kardhiata Lo N’Diaye ( le PNUD) et l'une des concessionnaires Echange de parafeurs entre Kardhiata Lo N’Diaye ( le PNUD) et l'une des concessionnaires

Le gouvernement place l’année 2017 sous le signe des investissements sociaux. Le chef de l’Etat, en est conscient des réalités misérables qui polluent le pays ; « L’écho de vos préoccupations exprimées me confirme que la gouvernance doit être encore plus sociale…C’est la raison pour laquelle le gouvernement, sous mon impulsion, poursuivra résolument la mise en œuvre des différentes initiatives sociales », a-t-il annoncé comme vœux à la population.

Pour y parvenir, 46,8% du budget sera mobilisé pour la cause notamment, vers, l’éducation, la santé, le développement socioéconomique de base, l’agriculture, l’eau et l’électrification rurale. Ces actions, seront mises en œuvre à travers le Programme d’Urgence pour le Développement Communautaire (PUDC) et le Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV), qui visent une amélioration des conditions de vie des populations vulnérables dans les différentes régions de notre pays, avec un accent particulier sur le développement des infrastructures et la réduction de la pauvreté.

Ce Jeudi, le PNUD vient de signer des conventions avec 44 entreprises pour la réalisation des infrastructures socio communautaires (écoles, dispensaires) dans 15 localités pour un coût total d’environ 4 milliards de Fcfa. Il est prévu la construction de plus de 200 salles de classe, de 4 centres médico-sociaux, de 8 unités de soins périphériques.

Pour cette première phase relative au volet éducation, le programme prévoit la construction de : 141 salles de classes, 88 blocs latrines dans le primaire, 52 salles de classes, 13 blocs administratifs, et 11 blocs latrines dans le secondaire1, 13 laboratoires et 11 blocs administratifs dans le secondaire 1, 36 salles de classes, 9 blocs administratifs dans le secondaire2, 9 laboratoires et 2 blocs latrines dans le secondaire2.

Toutes ces réalisations sont concentrées sur 69 sites répartis dans les cinq régions économiques du Togo à travers 19 préfectures que sont : Golfe, Yoto, Vo, Zio, Ogou, Anié, Est-Mono Tchaoudjo, Mo, Tchamba, Dankpen, Tandjouare, Tone, Doufelgou, Amou, Blitta, Bassar, Oti, Kpendjal.

Trente et une (31) entreprises ont été sélectionnées après appel d’offre pour conduire les travaux. Le coût des travaux est de 2 milliards cinq millions cinquante-trois mille cent douze francs CFA.

Pour cette première phase relative au volet santé, pour le compte de 2016, il est prévu la construction de : 4 centres médicaux sociaux, 7 unités de soins périphériques, 20 incinérateurs dans les cinq régions économiques du Togo. Il est également prévu la réhabilitation de : Trois hôpitaux préfectoraux pour un montant total d’un milliard, cinq cent cinquante-huit millions FCA (1. 558 000 000). Deux Unités de soins périphériques dans les cinq régions économiques du Togo et dans les préfectures suivantes : Tandjouare, Sotouboua, Tchaoudjo, Blitta, Kpendjal, Oti, Dankpen, Wawa, Haho, Vo, Golfe, Zio, Kozah, Tchamba, Bassar.

En outre, le volet santé prévoit l’achat d’équipements tels que des véhicules de supervision, des ambulances des cliniques mobiles polyvalentes des kits médicaments.

D’un montant total estimé à 155 milliards sur 3 ans, le PUDC lancé en 2016, prévoit, entre autres, une aide aux populations rurales et vulnérables du pays qui constituent près de 62% de la population du Togo.

Le PUDC comprend plusieurs axes dont le développement des infrastructures socio-économiques de base, le renforcement des capacités institutionnelles des acteurs nationaux et locaux, le développement de l’entreprenariat rural et la création d’un système de géolocalisation des infrastructures.

77 milliards FCFA seront mobilisés au budget pour atteindre les realisations des programmes PUDC et PAPV prévues en 2017.

Lu 154 fois Dernière modification le samedi, 28 janvier 2017 16:56

Laissez un commentaire

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.