lundi, 16 janvier 2017 21:13

Une vague de nominations à la BAD Spécial

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)
BAD BAD

Le Groupe de la Banque africaine de développement a le plaisir ce 16 janvier d’annoncer les nominations suivantes :

Ousseynou Nakoulima au poste de Directeur de l’énergie renouvelable et de l’efficacité énergétique (De nationalité sénégalaise, Ousseynou est titulaire d’un Mastère en administration des affaires de la Harvard University Business School (États-Unis), d’un Mastère en ingénierie et d’un Mastère en mathématiques appliquées de l’École polytechnique et de l’École des mines de Paris.);

Wale Shonibare au poste de Directeur des solutions financières, de la politique et de la régulation de l’énergie (Wale a, à son actif, plus de 25 ans d’expérience dans les marchés boursiers et obligataires, les fusions et acquisitions et le financement de projets en Asie, en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Avant de créer Shonibare Consulting, il a été directeur général adjoint chargé de la banque d’affaires du groupe United Capital Plc (anciennement UBA Capital Plc) à Lagos, au Nigeria. Il a déjà occupé des postes de direction de haut niveau, notamment directeur général chargé des infrastructures pour l’Afrique, le Moyen-Orient et les nouveaux marchés à Renaissance Capital à Dubaï, directeur chez KPMG à Dubaï et directeur associé de KPMG à Londres.) ;

Astrid Manroth au poste de Directrice aux partenariats transformateurs pour l'énergie (De nationalité allemande, Astrid a, à son actif, plus de 20 années d'expérience dans les secteurs de la banque d'investissement et du financement du développement sur les marchés émergents, dont plus de dix en financement du développement dans plus de 20 pays africains, y compris le financement public, le financement privé et le financement mixte pour l'énergie et l'agriculture, ainsi que le développement du secteur financier.);

Anthony Nyong au poste de Directeur du changement climatique et de la croissance verte : (De nationalité nigériane, Dr. Nyong, est titulaire d’une licence en géographie et en planification régionale de l’Université de Calabar, au Nigéria; d’un Mastère en aménagement du territoire à Ahmadu Bello University, au Nigéria; d’un doctorat en géographie (gestion de l'environnement et des ressources naturelles) de l’Université McMaster, Ontario, au Canada et d’un diplôme de troisième cycle en Commerce mondial (énergie) de Oxford University, au Royaume‑Uni. Anthony est également chercheur supérieur à Harvard Kennedy School of Government, aux États-Unis.)

Lu 382 fois Dernière modification le jeudi, 26 janvier 2017 20:10

Laissez un commentaire

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.