samedi, 14 janvier 2017 21:36

Mali: La BAD accorde de prêts pour financer le projet d’assainissement de la ville de Bamako Spécial

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)
BAD BAD

Le Ministre de l’économie et des finances du Mali, Boubou Cissé et le Directeur général de la Banque africaine de développement (BAD) en charge de l’Afrique de l’Ouest, Janvier Litse, ont signé des accords de prêts destinés au projet d’assainissement de la capitale malienne. Le financement, d’un montant global de près de 31.5 milliards FCFA, dont un prêt de la Banque d’environ 25 milliards FCFA et l’apport du Gouvernement malien de 6,5 milliards FCFA a été approuvé par le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement, le 11 janvier 2017.

La Banque participe déjà au financement du projet d’alimentation en eau potable de Bamako à partir de la localité de Kabala. Il est prévu d’apporter un volume additionnel d’eau de près de 300.000 mètre cube par jour, pour contribuer à juguler le problème d’approvisionnement en eau de la capitale.

Ce prêt accordé par la Banque a pour but d’accompagner le Gouvernement dans la réalisation de la première phase du projet qui s’étend de 2017 à 2021.

Il sera principalement destiné à réaliser la construction de deux stations équipées pour le dépotage et le traitement des boues de vidange domestiques (une station sur chaque rive du fleuve Niger, sur les sites de Magnambougou et Sotuba) ; l’équipement des stations avec près d’une trentaine de citernes pour améliorer la collecte et le transport des boues de vidange domestiques ; le renforcement des capacités des structures en charge de gérer le secteur de l’assainissement au Mali afin de les rendre plus efficaces et opérationnelles; l’appui au Gouvernement pour la mise en place du syndicat mixte intercommunal (SMI), pour mutualiser les moyens de ces communes en matières d’assainissement. D’autres composantes et non des moindres concernent le financement d’actions d’accompagnement telles que des campagnes d’information et d’éducation afin de sensibiliser les populations sur les traitements adéquats pour les eaux usées, l’hygiène du cadre de vie et la gestion des déchets solides ménagers.

Lu 153 fois Dernière modification le lundi, 16 janvier 2017 21:47

Laissez un commentaire

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.