lundi, 09 janvier 2017 12:50

Après COD I, COD II, FAR, CST, FRAC sans succès, l’union sacrée de l'opposition se cherche ! Spécial

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Union sacrée? Union sacrée?

La classe politique de l’opposition togolaise pour la énième fois tentera l’« Union possible ». L’information n’est pas alors une surprise pour les togolais puisqu’en 25 ans de crise politique, le désidérata du peuple c’est de voir les acteurs de l’opposition parler d’une seule voix pour affronter la machine granitique du pouvoir.

Ainsi, après les regroupements politiques COD I, COD II, FAR, CST, FRAC, Arc-en-ciel, CAP 2015 dont les objectifs ne sont toujours allés au bout soit par manque de confiance, d’incompréhension, de sabotage, d’allumage verbal sur les médias, le Togo si possible connaitra un nouveau regroupement ce 09 janvier.

Dans un communiqué conjoint adressé aux médias, les partis politiques, l’Alliance des Démocrates pour le développement Intégral (ADDI), les Forces Démocratiques pour la Républiques (FDR), le Togo Autrement, le Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement (MCD), le Parti des Togolais, pourront se retrouver autour d’un idéal de conquête du pouvoir.

« L’heure n’est pas à la division et aux malentendus au sein de l’opposition », a expliqué Me Paul Dodji Apévon, président des Forces démocratiques pour la République.

Au cours d’une interview accordée au nouveau président des Partis des togolais, Nathaniel Olympio en novembre 2016 par l’agence savoir news, concernant ses priorités, il s’exprimait ainsi « Nous allons nous rapprocher des autres partis politiques. Le bon sens recommande que ceux qui poursuivent les mêmes objectifs se parlent. C’est pour cela que nous renforçons le dialogue avec les partis qui partagent les mêmes priorités que nous, aussi bien que les réformes, que de la transparence des élections, et de la nécessaire question de l’audit du fichier électoral », avait-il expliqué.

N’est-ce pas une raclée au CAP 2015 ? Ce regroupement au départ constitué de 10 partis politiques se retrouve avec 4 est qualifié de toute méfiance, d’un manque d’ouverture, d’un statu quo, ce que de nombreux leaders politiques lui reprochent depuis la création.

En Juin 2016, la polémique a flambé de partout au sein des acteurs politiques. Des propositions ont pullulé de tout part pour que Cap 2015 fasse bloc avec d’autres partis politiques pour constituer un mouvement, afin d’aller aux réformes. La démarche inclusive, c’est bien elle la pomme de discorde.

« Aucun groupe ne doit faire ombrage à un autre groupe. Il s’agit d’offrir une nouvelle alternative au peuple », a fait savoir le président des Forces démocratiques.

Lequel du nouveau regroupement ou du CAP 2015 s’inclinera à la mise en place d’une coalition de l’opposition ? En Juin 2016, quand il s’est agi de la création d’une synergie de l’opposition togolaise, la Présidente du CAP 2015, Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, elle, voit les choses autrement. « Ce que je ne comprends pas, c’est quand on demande que Cap 2015 soit dissout pour qu’on aille vers un mouvement. Il y a une confusion de genre, ce qu’il nous faut, c’est nous mettre ensemble pour un objectif bien précis. Cap 2015 ne pourra refuser de s’associer à ce mouvement s’il voyait le jour ».

Et de poursuivre : « Que les gens ne tiennent pas ces propos. Ce que Cap 2015 représente ne doit pas être banalisé. C’est des efforts, c’est de la sueur, c’est des jours et des jours de travail, c’est des compromis. Bâtir un regroupement au sein duquel on fait l’effort d’harmoniser un tant soit peu nos points de vue, ce n’est pas facile. Pourquoi voulez-vous qu’on détruise cet acquis pour construire quelque chose de plus aisée à faire, mais qui a l’avantage d’être encore plus vaste ? », se demande-t-elle.

Le chemin de l'union de l'opposition à du plomb dans les ailes. Les togolais optimistes doivent toujours prendre leur mal en patience!

 

Lu 279 fois Dernière modification le samedi, 21 janvier 2017 16:54

Laissez un commentaire

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.