jeudi, 29 décembre 2016 17:40

Le dialogue, encore le dialogue Spécial

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les ministres Gilbert Bawara de la fonction publique, du travail et de la réforme administrative ; et Komi Tchakpélé, des enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelle, on rencontré le 26 décembre dernier les centrales syndicales du Togo. Au cœur des échanges, la situation qui prévaut dans le secteur de l’éducation.

En janvier prochain, il sera mis en place un groupe de travail comprenant les membres des fédérations des syndicats des enseignants et impliquant les représentants des centrales syndicales et des associations de parents d’élèves ; voilà la décision prise lundi dernier par les ministres Gilbert Bawara et Komi Tchakpelé après une rencontre qu’ils ont eue avec les centrales syndicale.

Cette initiative, selon la synthèse des travaux parvenue à note rédaction, « permettra de réfléchir sur tous les enjeux touchant au secteur éducatif, y compris les préoccupations sous-jacentes à la problématique du statut particulier des enseignants ».

Ce groupe se penchera donc sur des questions essentielles liées au monde éducatif togolais. Il sera question entre autres des besoins persistants en matière d’enseignants et d’infrastructures, la formation du personnel enseignant, l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants.

Ce projet mettra-t-il fin aux grèves répétées dans le monde éducatif ? Wait and see.

Lu 150 fois Dernière modification le mardi, 03 janvier 2017 19:18

Laissez un commentaire

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.