jeudi, 06 décembre 2018 10:00

Politique : Les 03 points saillants du projet de société du NET pour les élections législatives Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Le NET fera de ses propositions pour des enquêtes parlementaires indépendantes Le NET fera de ses propositions pour des enquêtes parlementaires indépendantes

Le Nouvel Engagement Togolais (NET) de Gerry Taama a officiellement démarré sa campagne pour les législatives du 20 décembre à son siège le 5 décembre par la présentation de ses thématiques et des candidats du grand Lomé.

Pour ce qui est de ses thématiques de campagne pour ces législatives, le NET les a déclinées en trois (3) plans à savoir les députés, la législation et enfin les priorités particulières.

Sur la question des députés, le NET veut plus de proposition de loi. Et pour Gerry Taama, il faut parvenir au moins à une parité 50/50 avec les projets de loi gouvernementaux. Le NET propose aussi plus de proximité avec les populations au minimum une semaine d’échange avec les élus avec une maison de député dans chaque circonscription. Une fois à l’assemblée nationale, le NET fera de ses propositions pour des enquêtes parlementaires indépendantes chaque fois qu’il le faut. Outre l’intervention par mois du premier ministre à l’assemblée nationale que le parti veut effective, il entend proposer un meilleur contrôle de l’action gouverne mentale, notamment l’exécution du budget.

Sur le plan de la législation, le Nouvel Engagement Togolais va voter une loi qui accorde un RMI de 15.000 pour tout demandeur d’emploi inscrit à l’ANPE qui apporte la preuve qu’il recherche un emploi. Une loi qui va appuyer les PME/PMI pour absorber 50 000 demandeurs d’emploi par la mise en place de subventions/employés, d'assurance maladie sera à l’ordre du jour. Avec le NET à l’hémicycle on aura la législation sur les transports urbains (10% de la population), une législation sur les avances de loyer (pas plus de 3 mois) et internet pour tous. Au rang des priorités particulières, le NET va proposer la mise en place des tribunaux militaires, le retour de CECO à Sotouboua, l’aménagement de la piste de Danyi et de Ségbé, un service de voirie publique dans les grandes villes, une usine de transformation du Soja dans l’Est-Mono et enfin un musée international d’art africain à Aného.

Le parti a également présenté sa liste des 10 candidats dans le grand Lomé avec leurs suppléants dont le candidat Ameganvi Kodjo est tête de liste. Gerry Taama pour ces échéances a choisi de se présenter à l’EST-Mono où il est tête de liste. Il faut rappeler aussi que le NET est présent dans 13 circonscriptions électorales.

Lu 99 fois Dernière modification le jeudi, 06 décembre 2018 10:05

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.