mercredi, 05 décembre 2018 06:35

Politique/André JOHNSON lance sa campagne électorale dans plusieurs localités de la préfecture des Lacs Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
« IL EST TEMPS » « IL EST TEMPS »

Lancée par le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), du 04 au 08 décembre 2018, se tiendra sur l’étendue du territoire togolais, la campagne électorale qui devait permettre aux togolais de se rendre aux urnes le 20 décembre prochain pour renouveler la classe politique à l’Assemblé Nationale.

Dans la préfecture des Lacs, la tête de liste André JONHSON du parti Union des Forces du Changement (UFC), a démarré sa campagne par une tournée dans plusieurs localités sous le thème « IL EST TEMPS ».

Ainsi, les populations des villages d’Aklakou, Agoegan, Anfoin, Fiata, Ganavé, Agbodrafo, Gbodjomé ont prêté leurs oreilles au message du candidat André JONHSON, ministre de l’environnement et des ressources forestières.

« Le message concerne essentiellement le vivre ensemble que nous prônons pour la réconciliation au niveau de l’UFC. Un accent particulier a été mis sur le développement durable, la protection de la côte. S’agissant du littoral, nous avons parlé de la mise en œuvre du Programme de gestion du littoral ouest-africain (WACA) d’un montant de 52 millions de dollars et dont les travaux ont été lancés récemment, du dragage du Lacs de Gbaga qui va améliorer la production halieutique dans la zone, l’intensification des mangroves le long du Lacs Gbaga, les acquis du ProjetGestion Intégrée des Catastrophes et des Terres (PGCIT) au niveau de la dégradation des terres à Ganavé qui en principe devait relancer la production de la féculerie du manioc et pouvoir créer des emplois aux jeunes. A Agbodrafo et Aneho, l’accent a été mis sur la priorité de l’heure, c'est-à-dire les travaux concernant la protection de la côte qui s’accélèrent pour permettre aux populations de vivre sereinement sans se soucier des inondations », a confié André JONHSON.

La tournée se poursuit ce mercredi par une rencontre d’échanges avec les chefs traditionnels de la ville d’Aného.

La démarche, selon le candidat André Johnson, c’est « d’arriver à avoir la bénédiction et le feu vert de ces différents chefs traditionnels pour le succès véritable de la campagne sur leur territoire administratif ».

Le Bas Mono accueillera, le candidat de l’UFC le vendredi prochain.

Il faut noter que les Lacs et le Bas Mono comportent 3 sièges.

1000 nouveaux entrepreneurs dans les Lacs (financement et accompagnement des jeunes et des femmes), appui à l’éducation au développement économique et social, valorisation de la tradition locale comme facteur de développement, sont les principaux points du projet de campagne du candidat André JONHSON.

Lu 177 fois Dernière modification le mercredi, 05 décembre 2018 07:33

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.