samedi, 24 novembre 2018 09:26

Economie : C’est parti pour la 15ème Foire internationale de Lomé (23 novembre au 10 décembre 2018) Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
La Foire internationale de Lomé fait la fierté des opérateurs économiques de la sous-région La Foire internationale de Lomé fait la fierté des opérateurs économiques de la sous-région

Et c’est encore parti pour dix-sept (17) jours d’activités intenses de la 15ème édition de la Foire internationale de Lomé au Centre togolais d’expositions et foire de Lomé (CETEF-Lomé) autour du thème « Chaîne de valeur, vecteur du progrès économique ». La cérémonie d’ouverture a lieu vendredi avec la coupure du ruban entre la ministre du Commerce et de la promotion du secteur privé Bernadette Legzim-Balouki et son homologue du Burkina-Faso (pays invité d’honneur), Harouna Kaboré.

C’est en présence du Secrétaire Général de la Présidence, Têtê Benissan représentant le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, les membres du gouvernement et plusieurs personnalités de marque.

Dans son intervention, le Directeur Général du CETEF, Johnson Kueku-Banka a expliqué aux exposants et visiteurs qui feront le déplacement le bien-fondé dans le choix du thème de cette année « Point n’est besoin de démontrer l’importance qu’occupe ce concept dans la dynamique développement des entreprises lorsqu’on se situe au plan micro économique et du rôle qu’il joue dans la transformation et la valorisation de différents produits agricoles permettant ainsi à nos populations surtout rurales d’engranger plus de revenus et de pourvoir à leur besoin », a-t-il indiqué.

Pour le ministre du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat, Harouna Kaboré, les échanges sud-sud ont quelque fois tendance à être négligés au profit de ceux entre le sud et le nord, alors que selon lui beaucoup de produits et services sont à découvrir et à partager dans nos Etats. La preuve est le commerce intra-africain est de 16% comparé à l’Europe où 70% du commerce est réalisé entre les Etats membres de l’Union européenne.

« La Foire internationale de Lomé fait la fierté des opérateurs économiques de la sous-région car elle est l’une des plus grandes manifestations commerciales de la région ouest africaine à laquelle participent beaucoup d’opérateurs burkinabè et constitue un bel exemple de coopération Sud-sud. Elle offre des opportunités à nos opérateurs économiques pour rendre visibles les produits made in Africa. N’eut été les barrières douanières, il sera plus facile de vendre le Yaourt sénégalais en Mauritanie ou des pagnes tissés burkinabè en Afrique du Sud.  », a-t-il déclaré.

Après avoir salué cette initiative annuelle, Legzim-Balouki a invité le public comme à l’accoutumée, à faire nombreux le déplacement le site des expositions pour couvrir les biens et services exposés et participer aux multiples activités inscrites au programme de cette édition.

A part les expositions-ventes, plusieurs activités sont au programme de cette grande messe commerciale jusqu’au 10 décembre à savoir les Conférences-débats, les journées de promotion d’entreprises et pays, les rencontres d’affaires B to B autour du thème principal de cette année.

Les 1000 exposants à cette 15ème Foire internationale de Lomé viennent de plusieurs pays notamment du Burkina-Faso, Ghana, Cameroun, Bénin, le Mali, le Nigéria, le Niger, le Sénégal, le Congo, le Maroc, l’Egypte, l’Iran, l’Inde, le Pakistan, la France, l’Allemagne, l’Italie.

Pour rappel, les organisateurs espèrent 300.000 visiteurs.

Lu 75 fois Dernière modification le samedi, 24 novembre 2018 09:32

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.