mardi, 20 novembre 2018 08:20

Agriculture : Lomé sous les projecteurs du Forum de haut niveau sur la transformation agro-industrielle à travers les PPP du 22 au 23 Novembre Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Créer un environnement propice aux échanges et à un dialogue productif entre les décideurs publics Créer un environnement propice aux échanges et à un dialogue productif entre les décideurs publics

Après le Forum PPP Afrique 2018 de Casablanca (Maroc), Lomé la capitale du Togo s’apprête à accueillir du 22 au 23 novembre prochain, le Forum de haut niveau sur le développement des zones de transformation agro-industrielle à travers les Partenariats public-privé (PPP).

Sans doute, le Gouvernement togolais après avoir adopté en Août 2018, le Plan National de Développement (PND 2018-2022), a l’ambition ferme de faire du pays, une économie compétitive et émergente à l’horizon 2030. Cet objectif prendra en compte d’une part, le développement de l’agro-industrie à l’axe 2 du PND: « Développer des pôles de transformation agricole, manufacturières et d’industries extractives ».

Pour les autorités togolaise, il s’agit de promouvoir des pôles de croissance et des filières porteuses à travers le développement des agropoles, des parcs industriels et des pôles de compétitivité pour la transformation agricole, orientée « agrobusiness ». L’objectif étant de développer les chaines de valeur depuis la production, jusqu’à la commercialisation en passant par la transformation industrielle des produits locaux.

Ceci nécessite la réalisation d’importants investissements pour lesquels, le Gouvernement entend mobiliser une partie des ressources auprès du secteur privé à travers notamment le mécanisme des partenariats public-privé.

Des études ont montré que les PPP agricoles ont le potentiel d'aider à transformer le secteur agricole orienté vers la production des pays africains vers un secteur agroalimentaire plus axé sur le marché et modernisé. Parmi les avantages, sont cités l'amélioration des liens entre les agriculteurs et le marché et la création d'emplois dans les zones rurales et les villes. Toutefois, de nombreuses questions demeurent sans réponse au sujet des types de projets qui peuvent être efficacement régis par le mécanisme de partenariat public-privé (PPP) dans le secteur agroalimentaire.

Une étude menée par le Centre Autonome d’étude et de Renforcement des capacités pour le développement au Togo (CADERDT) sur « la contribution des partenariats public-privé au développement du secteur agricole au Togo » relève les opportunités d’investissement dans l’agriculture pour le secteur privé au Togo à travers les partenariats public-privé et leurs conditions de réussite.

Dans cette logique, des réformes ont été menées par le gouvernement togolais afin d’améliorer le climat des affaires et attirer les investisseurs. En témoigne le rapport Doing Business 2019 de la Banque Mondiale qui salue la progression enregistrée par le Togo qui quitte d'un coup la 156ème place en 2018 pour la 137ème place cette année soit un bond de 19 places.

Dans ce contexte, l’organisation du Forum de Lomé, « offrira un cadre d’échange privilégié sur les opportunités d’investissement pour le secteur privé dans le cadre du développement des zones de transformation agricole au Togo, l’environnement des affaires et les mesures d’accompagnement pour la mise en œuvre des partenariats public-privé dans ledit secteur, le partage d’expériences en matières de mobilisation du secteur privé pour la promotion du secteur agroindustriel, ainsi que de réseautage entre les potentiels partenaires nationaux et/ou internationaux . Ce sera l’occasion de mieux cerner les attentes du secteur privé pour une mobilisation de leurs investissements dans le développement des agro-industries au Togo », explique, Odilia GNASSINGBE, Directrice Exécutive du (CADERDT).

Au menu des échanges de ce forum, seront animés des panels comme : Quels environnement des affaires et cadre institutionnel pour le développement des partenariats public-privé dans le secteur agro-industriel ?; La transformation de l’agriculture africaine par les partenariats public-privé ; Expériences en matière de promotion des investissements privés dans le secteur agricole et agro-industriel et interaction entre les acteurs de la chaine de valeur ; Opportunités d’investissement et mesures incitatives et d’accompagnement du secteur privé pour l’investissement dans le secteur agro-industriel au Togo ; Des attentes du secteur privé pour le financement des agropoles et parcs industriels au Togo ; Présentation des agropoles et de l’agropole de Kara ; les opportunités d’investissement dans les agropoles.

Environ deux cent (200) personnes sont attendues à ce Forum de haut niveau ; (les acteurs du secteur privé national, du public national, du secteur privé sous régional et international, des banques et institutions de développement, des institutions financières, des institutions de promotion des investissements, des personnes ressources en matière de PPP et investissements privés, AFDB & partenaires technique et financier, des acteurs du monde de la recherche, des médias).

Au Togo, le secteur agricole en occupant plus de 60% de la population active et contribuant à environ 40% du Produit Intérieur Brut (PIB), joue un rôle important dans la croissance socioéconomique du pays.

Lu 954 fois Dernière modification le mardi, 20 novembre 2018 09:10

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.