mercredi, 14 novembre 2018 11:31

Hub aérien : L’aéroport de Niamtougou est clairement dans le viseur du PND Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Il sera procédé à la réhabilitation, la modernisation des installations Il sera procédé à la réhabilitation, la modernisation des installations

Avec le Plan national de développement (PND) adopté en août dernier en Conseil des ministres, le Togo a l'ambition d'atteindre un taux de croissance de 7,6% à l'horizon 2022, avec des projets structurants à fort potentiel de création et une implication prépondérante du secteur privé.

Le programme quinquennal, qui désormais servira de document de référence pour le pilotage de l’action gouvernementale et les relations avec l’ensemble des partenaires du Togo, permettra de mettre en place un hub logistique d’excellence et un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région.

Cette stratégie se concentrera sur l’amélioration des infrastructures et des procédures au Port de Lomé, pour l’instant, le seul en eaux profondes de la sous-région, le renforcement des infrastructures routières et le hub aérien.

Ainsi, les autorités du pays ambitionnent de faire de l’aéroport international de Niamtougou, une plateforme de référence pour la logistique aéroportuaire, en particulier pour le trafic cargo destiné aux pays de l’hinterland. « Il sera procédé à la réhabilitation, la modernisation des installations ainsi que la mise aux normes internationales, de l’aéroport. A l’horizon 2022, avec la nouvelle aérogare de Lomé, le trafic de passagers est attendu pour doubler, passant de 750 000 en 2016 à 1 500 000 par an, pour un fret qui, devrait passer de 12 000 à 24 000 tonnes par an », apprend-t-on.

Le gouvernement compte poursuivre et renforcer les démarches en vue de signer des accords avec des compagnies aériennes internationales pour leur desserte de l’aéroport de Lomé.

Tous les moyens pour atteindre ces objectifs existent déjà. En août dernier, le conseil des ministres a autorisé la ratification de l’accord de transport aérien entre le Togo et les Etats-Unis d’Amérique, signé le 07 avril 2015.

Un autre projet, la ratification de l’accord de transport aérien entre le Togo et le Royaume d’Arabie Saoudite relatif aux services aériens, signé à Djeddah en Arabie Saoudite le 24 février 2016. Le troisième projet, autorise la ratification de l’accord de services aériens entre le Togo et le Burkina Faso, signé le 09 juin 2016 à Lomé.

Le Togo est également membre du Marché Unique du Transport Aérien Africain (MUTAA).

L’aéroport international de Niamtougou est basé dans le nord du pays, à environ 450 km de la capitale Lomé, non loin de Kara.

Lu 414 fois Dernière modification le mercredi, 14 novembre 2018 11:56

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.