samedi, 03 novembre 2018 23:57

Politique: La C14 dans les airs de Conakry, Dr François Kampatib, annonce une nouvelle marche Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Il s’agit de faire une évaluation  de l'accord du 23 septembre 2018 Il s’agit de faire une évaluation de l'accord du 23 septembre 2018

Après l’annulation du déplacement de la coalition des 14 partis politiques la semaine passée, cette fois-ci, l’invitation du prof. Alpha Condé, président de la Guinée, et facilitateur de la crise togolaise a tenu toutes ses promesses.

La C14 s’est finalement déplacée ce samedi, et, pour destination, Conakry.

Dans la capitale guinéenne. « Il s’agit de faire une évaluation de la mise en œuvre de la feuille de route, surtout de ce qui a été fait le 23 septembre dernier, c’est-à-dire ce qu’on a appelé la synthèse des travaux du 23 septembre », a expliqué Jean-Pierre Fabre, le chef de file de l’opposition.

La Coalition des 14 partis de l’opposition annonce, par, ailleurs, une grande marche pacifique dans les rues de Lomé et dans les autres villes du pays le samedi 10 novembre 2018.

« Préparez-vous pour le samedi 10 novembre prochain. Nous allons soulever tout le peuple togolais. Il faut que tout le monde sorte pour que nous montrions à ceux qui nous gouvernent de manière bizarre qu’il y a des gens qui peuvent sauver ce pays », a déclaré Dr François Kampatib, Conseiller au bureau de l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI), membre de la Coalition des 14, membre de C14.

Rappelons que le PNP, parti déclencheur de la crise depuis un certain moment n’approuve plus la stratégie des marches.

« Je crois qu’aujourd’hui, en dehors du fait que nous demandons que ceux qui sont arrêtés soient libérés, nous demandons aussi que ce processus électoral soit arrêté, parce que c’est un processus qui a été engagé unilatéralement, sur fond de tension et de division. Alors qu’en réalité le 23 septembre 2018, le Comité de suivi a demandé une CENI paritaire », a indiqué Me Raphaël Kpande-Adzaré, 2e porte-parole du Front Citoyen Togo Debout, une association alliée de la C14 ce samedi au cours d’une marche pacifique à Lomé.

Au moment où la Commission électorale nationale indépendante (CENI) se prépare aux élections du 20 décembre prochain comme prévue par la feuille de route de la CEDEAO ; « Pour nous, il y a une trilogie qu’il faut respecter : transition, réformes et ensuite les élections », a rappelé Me Raphaël Kpande-Adzaré.

Lu 77 fois Dernière modification le lundi, 05 novembre 2018 18:07

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.