lundi, 08 octobre 2018 13:57

Politique : Les responsables de la C14 très fâchés contre les togolais qui se font recenser Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
le recensement électoral fixé du 1er au 08 octobre 2018 dans la première zone, est prorogé jusqu’au mardi 09 octobre 2018 le recensement électoral fixé du 1er au 08 octobre 2018 dans la première zone, est prorogé jusqu’au mardi 09 octobre 2018

Au moment où la Commission Election Nationale Indépendante (CENI) dans un communiqué ce lundi, dernier jour du recensement électoral a porté à la connaissance des populations que « le recensement électoral fixé du 1er au 08 octobre 2018 dans la première zone, est prorogé jusqu’au mardi 09 octobre 2018 », en conférence de presse ce matin, les responsables de la Coalition des 14 (C14) qui ont demandé aux populations de boycotter ce processus électoral, sont remontés contre les togolais qui ont accepté d’accomplir leur devoir civique selon le code électoral.

Le recensement électoral débuté depuis le 1er octobre a connu son pic le week-end dernier dans les Centres de Recensement et de Vote (CRV) avec des milliers de togolais qui sont allés obtenir leur carte d’électeur en vue des élections législatives du 20 décembre selon la feuille de route de la CEDEAO pour une sortie de crise politique au Togo.

« L’affluence croît de jour en jour et nous attendons encore plus de monde. Ce que nous avons vu aujourd’hui nous rassure », a déclaré Kodjona Kadanga, le président de la Céni. 

Malheureusement, ce devoir civique accomplit honnêtement par les populations n’est pas du goût de Me Dodji Apévon, président du parti les Forces démocratiques pour la République (FDR), membre de la C14.

« Les Togolais doivent prendre conscience de leur cas. Sinon, un peuple qui veut se libérer doit prendre conscience de son état de se libérer lui-même. Si le peuple n’est pas prêt à se libérer, le dictateur va végéter. Et justement, c'est en connaissant la psychologie des Togolais que ce pouvoir est encore en place. Nous sommes des faiblards, nous sommes des défaitistes, nous faisons du n’importe quoi. Il est quand même temps qu’on se réveille. Les Togolais doivent se réveiller ! Parce que pour libérer ce pays, ce n’est pas une affaire de Jean-Pierre Fabre, d’Adjamagbo-Johnson, de moi ou de la Coalition des 14. La libération ne viendra que par les Togolais eux-mêmes…. Il faut que les Togolais comprennent que la libération viendra de nous-mêmes. Ça fait pitié de voir des gens se comporter de cette manière-là », a martelé le président des FDR.

La C14 qui n’avait pas ses représentants dans l’actuelle CENI, a appelé dès le début du recensement les populations à un boycott.

Pour le moment, le processus de recensement est sous la supervision des experts électoraux de la CEDEAO conformément à la feuille de route du 31 juillet dernier, des chefs d’Etat et de gouvernement de l’institution sous régionale.

Lu 852 fois Dernière modification le lundi, 08 octobre 2018 14:30

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.