mardi, 02 octobre 2018 08:34

Politique : Général Yark Damehane « Jean Pierre Fabre doit mieux se renseigner avant de faire des déclarations sur les ondes » Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Habia Nicodème doit laisser la justice faire son travail sans faire pression sur les gens Habia Nicodème doit laisser la justice faire son travail sans faire pression sur les gens

Intervenant lundi sur la Victoire Fm, Jean-Pierre Fabre, le chef de file de l’opposition a dit à propos du président du parti Les Démocrates, Nicodème Habia qui observe depuis plus d'une semaine une grève sèche et illimitée de la faim devant l'Ambassade du Ghana à Lomé que courant la semaine passée, « les autorités togolaises ont refusé l’atterrissage à un avion médical que le Ghana a envoyé pour évacuer Habia Nicodème à cause de son état dégradant dû sa grève de la faim ».

Une information que ce matin, le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général Yark Damehane a recadré avec professionnalisme tout en invitant, le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), à mieux s’informer avant tout propos sur les ondes.

Le Général Yark Damehane s’explique ;

« Tout d’abord, le Togo n’est pas une colonie du Ghana. Moi je ne suis pas au courant. Le ministre ghanéen Albert Kan-Dapaah, a dû poser le problème. On lui a dit d’attendre et qu'on lui revient mais sans attendre, il envoie l’avion. Un avion militaire ce n’est pas normal. Donc M. Fabre doit mieux se renseigner avant de faire des déclarations sur les ondes. L’avion a bien atterri mais Nicodème Habia, ne pouvait pas le prendre parce qu’on ne savait pas quelle était la mission de l’avion. Je dis bien que le ministre ghanéen a posé le problème on lui a dit qu’on lui revient mais il n’a pas attendu. Ce n’est pas amical, quand on est des amis. Vous pensez que c’est normal que le Togo puisse envoyer un avion militaire dans une ville du Ghana pour chercher un malade sans que les autorités ghanéennes ne donnent leur avis. Je ne crois pas. Je peux même vous dire que le ministre s’est excusé après. Parce que le comportement n’était pas amical ».

Après que la lumière soit faite sur cette information, Yark Damehane a lancé une exhortation franche à l’endroit de Habia Nicodème ; « Il vaut mieux faire confiance à la justice pour connaître le cas des prisonniers. Habia Nicodème doit laisser la justice faire son travail sans faire pression sur les gens. Ça c’est de la comédie qu’il est en train de faire. Faisons confiance à la justice », a-t-il conclu.

Intervenant dimanche dernier sur une radio de la place, le ministre de la Fonction publique, Gilbert Bawara, le collègue du ministre de la sécurité a qualifié également de "comédie" l'acte que pose Nicodème Habia. « Cette grève de la faim de Nicodème Habia est un acte isolé qui ne mérite pas de commentaire, donc insignifiant », a-t-il indiqué.

Lu 256 fois Dernière modification le mardi, 02 octobre 2018 09:40

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.