lundi, 01 octobre 2018 15:55

Politique : L’UFC exhorte le peuple togolais dans son ensemble à se faire recenser Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dr Gilchrist Olympio, exprime toute sa gratitude à la CEDEAO et aux Chefs d’Etat facilitateurs, M. Nana AKUFO-ADOH, et le Prof. Alpha CONDE Dr Gilchrist Olympio, exprime toute sa gratitude à la CEDEAO et aux Chefs d’Etat facilitateurs, M. Nana AKUFO-ADOH, et le Prof. Alpha CONDE

Du 1er octobre au 8 octobre 2018, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) procède à un recensement électoral intégral dans la zone 1 (AGOE-GOLFE-AVE-ZIO-LACS-BAS-MONO-VO-YOTO AGOU-HAHO-MOYEN-MONO-EST-MONO-DANYI-KLOTO-KPELE).

« Pour être candidat aux élections, il faut se faire recenser et détenir une carte d’électeur », ce l’adage, l’Union des Forces de Changement (UFC), un parti de l’opposition parlementaire, membre de la CENI l’a bien compris. Ce lundi, le parti de Gilchrist Olympio, appelle le peuple togolais, ses militants et sympathisants à se faire recenser dans la zone 1.

 

« L’UFC exhorte le peuple togolais dans son ensemble, et en particulier ses militants et sympathisants, à se mettre à jour sur les fichiers électoraux des préfectures de référence en allant se faire recenser régulièrement du 1er octobre au 8 octobre 2018 pour la zone n°1 et du 17 au 24 octobre 2018 pour la zone n°2, en vue des prochaines scrutins électoraux », indique un communiqué signé du président du parti.

 

NB : RECENSEMENT CENI: LES ANCIENNES CARTES NE SONT PLUS VALABLES !

 

Lire l’intégralité du Communiqué de l’Union des Forces de Changement (UFC)

Suite de la deuxième rencontre du comité de suivi de la mise en œuvre de la feuille de route de la CEDEAO du 31 juillet 2018, un communiqué est rendu public qui recommande de la recomposition de la CENI et qui réaffirme la volonté de l’institution sous régionale d’accompagner le processus électoral togolais afin d’en garantir la transparence.

L’Union des Forces de Changement (UFC), par l’entremise de son Président National, Dr Gilchrist Olympio, exprime toute sa gratitude à la CEDEAO et aux Chefs d’Etat facilitateurs, M. Nana AKUFO-ADOH, Président de la République du Ghana, et le Prof. Alpha CONDE, Président de la République de la Guinée, pour leur présence au chevet du peuple togolais et pour les multiples efforts qu’ils ne cessent de fournir pour la résolution de la crise politique que traverse notre pays.

L’UFC prend acte des nouvelles recommandations du Comité de suivi de la mise en œuvre de la feuille de route de la CEDEAO et s’inscrit résolument dans la perspective des réformes institutionnelles et constitutionnelles demandées par le peuple togolais et en faveur d’un processus électoral transparent qui, seul, pourra départager les togolais et conduire le pays sur les voies d’une stabilité politique et économique structurelle.

Dans cette optique, l’UFC exhorte le peuple togolais dans son ensemble, et en particulier ses militants et sympathisants, à se mettre à jour sur les fichiers électoraux des préfectures de référence en allant se faire recenser régulièrement du 1er octobre au 8 octobre 2018 pour la zone n°1 et du 17 au 24 octobre 2018 pour la zone n°2, en vue des prochaines scrutins électoraux.

Enfin, l’UFC se félicite de la présence des experts de la CEDEAO et convie vivement le Gouvernement ainsi que tous les partis et acteurs politiques nationaux à œuvrer dans la concorde et dans la compréhension mutuelle pour des élections transparentes, afin de garantir pour notre pays une heureuse et paisible sortie de crise.

 

Fait à Lomé le 30 septembre 2018

 

Le Président national

 

Gilchrist OLYMPIO

 

 

 

Lu 197 fois

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.