jeudi, 27 septembre 2018 16:36

One Planet Summit : Faure Gnassingbé « Trouvons un mécanisme pour réduire les risques liés à l’investissement dans les zones reculées ». Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Nous devons gagner la bataille contre le changement climatique Nous devons gagner la bataille contre le changement climatique

En marge de la 73ème session ordinaire de l’Assemblée Générale des Nations Unies, le Chef de l’État Togolais, Faure Gnassingbé a pris le 26 septembre 2018 à la deuxième édition du “One Planet Summit”.

Cette plateforme d’engagements dont l’objectif est de relever le défi du changement climatique a pour thème « accélérons la mise en œuvre de l'accord de Paris, en mettant la finance au service de l'action climatique ».

Autour de Faure Gnassingbé, on notait la présence de Bill Gates, à la tête de la Fondation Bill et Melinda Gates, de Hilda Heine, président des îles Marshall et de Leontino Balbo, vice-président de The Balbo Group. Lancée depuis décembre 2017 par le Président français Emmanuel Macron, cette coalition se veut un catalyseur d’actions concrètes face à l’urgence climatique et donc de transition écologique. Trois panels ont fait l’objet des échanges, notamment « le partage de solutions pour une action climatique locale, nationale et mondiale » ; « la nécessité d’investir dans la transition vers des économies résilientes et inclusives, à faibles niveaux d’émissions » ; « Protéger les populations vulnérables ». « Nous ne sommes pas là seulement pour parler, mais pour rendre des comptes. Il faut réaffecter un tiers de la finance mondiale vers de nouvelles actions climatiques », a déclaré Emmanuel Macron. Faure Gnassingbé a animé un panel sur le thème de la protection des populations vulnérables.

Dans son intervention, il a insisté sur plusieurs points relatifs à l’inclusion des populations à la base dans la mobilisation des ressources et les stratégies de lutte. Ceci semble important aux yeux du Chef de l’État en ce qu’il permet que tous les citoyens soient pris en compte. Il a d’ailleurs rappelé plusieurs initiatives déjà engagées dans ce sens par son gouvernement notamment dans le domaine de l’électrification à base d’énergie solaire. « Ce dont nous avons besoin, c’est de trouver un mécanisme pour réduire les risques liés à l’investissement dans les zones reculées. Si nous ne le faisons pas, nous ne gagnerons pas la bataille contre le changement climatique », a conclu le Chef de l’État qui reste convaincu de relever ce défi au Togo.

Le Togo a lancé une politique ambitieuse pour développer les énergies renouvelables et offrir à la population l’accès à l’électricité principalement grâce au hors-réseau solaire. 

Lu 93 fois Dernière modification le jeudi, 27 septembre 2018 17:21

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.