mardi, 18 septembre 2018 15:45

Economie : La BCEAO n’entend pas presser les banques agréées à baisser leurs taux d’intérêt Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
La Banque centrale ne peut pas imposer aux banques de baisser leurs taux d’intérêt La Banque centrale ne peut pas imposer aux banques de baisser leurs taux d’intérêt

Sur les questions relevant du domaine économique et financier, selon Toussaint Damoh, directeur de la conjoncture économique et des analyses monétaires de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), l’institution bancaire n’entend pas presser les banques agréées aux fins de les obliger à baisser leurs taux d’intérêt appliqués aux usagers.

Comment comprendre que la Bceao semble inoffensive face au diktat des banques qui fixent des taux d’intérêt exorbitants à leurs clients ?

Et pourtant, c’est la Bceao qui prête aux banques des huit (8) Etats membres de l’Union monétaire ouest africaine (Uemoa) au taux de 2,5%. Avec ce pourcentage absolument raisonnable pour les établissements de crédit agréés en qualité de banque, de banque mutualiste ou coopérative, d’établissement de crédit spécialisé pour se tirer d’affaire, celles-ci usent et abusent savamment des clients, prétextant fallacieusement être exposées à plusieurs risques liés aux investissements, à la sécurité et à la sureté des biens, aux remboursements entre autres en fixant des pourcentages allant de 3,5% à 6,5%.

«La Banque centrale ne peut pas imposer aux banques de baisser leurs taux d’intérêt. Car, ce sont elles qui évaluent leurs coûts du risque par rapport à leurs investissements, et dans des localités différentes», a fait valoir Toussaint Damoh au cours d'une formation des journalistes à Dakar.

Lu 156 fois Dernière modification le mardi, 18 septembre 2018 16:14

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.