jeudi, 13 septembre 2018 18:10

Société : 7650 togolais seront touchés par la campagne de sensibilisation contre la corruption Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
C'est l'inauguration d'une ère de tolérance zéro C'est l'inauguration d'une ère de tolérance zéro

La corruption préoccupe au plus haut niveau sur le continent, à tel point que le 30e Sommet de l’Union africaine porte sur le thème « L’Afrique à l’assaut de la corruption ».

Pour renforcer la lutte anti-corruption au Togo, le gouvernement a mis sur pied la Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLCIA).

Cet organe répond au souci de renforcer la lutte en établissant une autorité administrative indépendante, chargée exclusivement de la prévention de la corruption et d’une collaboration active avec l’institution judiciaire, qui est traditionnellement chargée de la répression.

Ce jeudi, a été lancée une campagne de sensibilisation contre la corruption par le Premier ministre Komi Selom Klassou et qui sera pilotée par la HAPLCIA.

Selon, Klassou Sélom, la corruption est un frein à la croissance dès lors qu’elle dissuade les investissements locaux et étrangers et empêche la rentrée de recettes indispensables aux politiques sociales : « Endiguer ce fléau exige, d’abord et avant tout, un changement de comportement et de mentalité à tous les niveaux afin d’optimiser l’utilisation des ressources publiques au profit du citoyen », a rappelé le chef du gouvernement.

Cette campagne a pour thème « la participation citoyenne à la lutte contre la corruption et les infractions assimilées ».

C'est l'inauguration d'une ère de tolérance zéro à l'égard des actes se rapportant à ce crime.

Cette campagne touchera 7650 personnes sur l'étendue du territoire.

Lu 193 fois Dernière modification le jeudi, 13 septembre 2018 23:35

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.