vendredi, 07 septembre 2018 18:06

Cadre Intégré Renforcé: Plus de 5,6 millions USD injectés pour redynamiser la filière de l’Anacarde et du Karité au Togo Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Le PRODAK vise à renforcer la compétitivité de l’anacarde et du karité Le PRODAK vise à renforcer la compétitivité de l’anacarde et du karité

Le Cadre intégré est une initiative qui a été lancée en octobre 1997 par l’Organisation Mondiale duCommerce (OMC) sur les mesures intégrées en faveur  du développement du commerce des Pays les Moins Avancés (PMA). L’objectif est de parvenir à réduire la pauvreté par le commerce.

En 2018, le Togo accède au programme du Cadre Intégré Renforcé (CIR). Ce qui lui a permis de redynamiser sa filière soja par le projet de renforcement des capacités productives et commerciales de la filière Soja au Togo en 2015.

 

Ce vendredi à Kara (430 Km de Lomé), le  ministre du Commerce et de la promotion du secteur privé, Bernadette LEGZIM-BALOUKI a lancé le Projet de Durabilité et de renforcement des capacités commerciales de l’Anacarde et du Karité au Togo (PRODAK).

Ce projet, qui a une durée de trois ans, répond au Programme National de développement (PND) notamment l’Axe 2 qui vise à développer les pôles de transformation agricoles, manufacturiers et d’industries extractives.

 

Ce nouveau programme financé à plus de 5,6 millions USD devait permettre au Gouvernement togolais de moderniser les secteurs agricoles et commerciaux, pour faciliter et encourager les activités de production, de transformation, de commercialisation et d’exportation des produits togolais afin d’améliorer la vie des togolais.

 

Le PRODAK vise à renforcer la compétitivité de l’anacarde et du karité ainsi que leurs dérivés à travers une amélioration des conditions de transformation et de commercialisation sur le marché local, régional et international.

Comme principaux objectifs selon le ministre du commerce et de la promotion du secteur privé, pour la première composante relative au renforcement des capacités commerciales de l’anacarde et du karité, il s’agit ; « de renforcer les capacités organisationnelles et techniques des acteurs, d’améliorer les capacités techniques et technologiques des unités de transformation, une mise à niveau des laboratoires d’analyses et d’essais nécessaires aux produits ciblés, d’améliorer l’accès des acteurs aux services financiers ».

Le PRODAK visera entre autre la dynamisation du dialogue public-privé en faveur de l’aide pour le commerce et la mobilisation des ressources pour la mise en œuvre de l’Etude Diagnostique pour l’Intégration du Commerce révisée, le renforcement institutionnel et la facilitation du commerce, le renforcement de l’intégration du commerce dans les politiques et stratégies sectorielles et nationale.

 

 Prodak 3

 visite des stands des produits dérivés de l'anacarde et du karité

 

« Le PRODAK a été élaboré par le ministère du commerce et de la promotion du secteur privé pour répondre à un objectif global, celui d’améliorer la qualité des produits ciblés, de contribuer à l’accroissement des recettes d’exportation de ces produit à fort potentiel, à l’amélioration sensible des revenus des acteurs ciblés afin de réduire la pauvreté mais aussi de pérenniser les résultats atteins par le programme CIR au Togo », a souligné, ABBE Talime, point focal CIR.

 

Par ailleurs, le nouveau projet bénéficie des partenaires d’exécution notamment la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT), de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), et pourra compter également sur la GIZ, la branche technique de la coopération allemande, partie prenante de sa mise.

Lu 196 fois Dernière modification le vendredi, 07 septembre 2018 18:27

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.