jeudi, 06 septembre 2018 23:56

Togo/ La redynamisation du PNPER atteint les acteurs de Tsevié Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
PNPER découle de l'engagement du Gouvernement à faire de l'Entreprenariat, un des leviers de l'économie togolaise PNPER découle de l'engagement du Gouvernement à faire de l'Entreprenariat, un des leviers de l'économie togolaise

Après l'étape de Lomé, le Secrétariat d'État Chargé de l'Inclusion Financière et du Secteur Informel avec à sa tête le Ministre Mazamesso ASSIH, réunit pour deux jours les 6 et 7 septembre à Tsevié (32 km de la Lomé) avec l'appui du Fonds International pour le Développement Agricole (FIDA), les acteurs impliqués du Projet National de Promotion de l'Entreprenariat Rural (PNPER), en vue leur permettre de posséder les nouvelles orientations et de s'approprier le nouveau dispositif du PNPER.

Au cours des travaux, la cinquantaine de participants entre autres les responsables des microfinances, des micros et petites entreprises de la préfecture de Zio vont être suffisamment outillés sur les nouvelles orientations et procédures dont le respect constitue le principal gage de succès dudit projet, un projet qui a pour vocation de contribuer au développement de l'entrepreneuriat rural, créer des emplois rémunérateurs et durables pour les jeunes au niveau local.

« À travers les microfinances retenues, le PNPER va permettre à tous les porteurs de projets agricoles de réaliser leur rêve synonyme de bien-être alors j'invite les jeunes à postuler en grand nombre », a laissé entendre ETSE Kodjo Kadevi, le Préfet de Zio.

La redynamisation du PNPER découle de l'engagement du Gouvernement à faire de l'Entreprenariat, un des leviers de l'économie togolaise.

Ainsi ledit atelier qui est l'une des séries d'ateliers qui seront organisées à travers le territoire national a pour objectifs spécifiques de, permettre aux acteurs directs de mise en œuvre de mieux saisir le dispositif opérationnel et les mécanismes de financement et de l'offre de services non financiers ; mettre en place des Comités Régionaux de Sélections; faire le point de la situation des demandes des zones éligibles par le PNPER ; échanger avec les prestataires de services régionaux.

Pour rappel, suite à des difficultés dans son exécution, le PNPER précédemment piloté par le Ministère de l'Agriculture est passé le 09 août dernier sous tutelle du Secrétariat d'État Chargé de l'Inclusion Financière.

Ainsi, pour une bonne relance dudit projet, le FIDA et le Gouvernement ont convenu d'un certain nombre de mesures notamment le renforcement de l'équipe de la coordination et le recadrage du projet afin de faciliter la relance rapide des activités sur le terrain, suite à une revue à mi-parcours.

Lancé en février 2015, après trois ans de mise en œuvre, le PNPER a outillé 100 formateurs en méthodologie d'identification des idées, de création et de développement des entreprises, formé et accompagné 882 promoteurs de MPER à l'élaboration des plans d'affaires, formé 315 promoteurs en techniques de production et financé 21 plans d'affaires pour un montant de 78 288 255 FCFA.

Ces résultats obtenus représentent 13% des réalisations physiques attendues avec un décaissement cumulé de 1 487 704 976 FCFA, soit 8% du budget total du PNPER et 12% des ressources du FIDA.

Le PNPER est le deuxième projet cofinancé par le FIDA après la reprise de la coopération du Fonds avec la République Togolaise.

Charles Yao Yao

Lu 179 fois Dernière modification le vendredi, 07 septembre 2018 00:07

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.