jeudi, 09 août 2018 21:33

Société : L’INAM et l’ANVT pour la couverture santé des volontaires nationaux Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Améliorer les conditions de mission des volontaires nationaux Améliorer les conditions de mission des volontaires nationaux

Trois milles (3.000) volontaires nationaux, jeunes diplômés en mission sans exception aucune et 1000 ayants-droits notamment le conjoint et les enfants mineurs du volontaire bénéficieront désormais d'une couverture médicale à l'Institut national d'assurance maladie (INAM).

La cérémonie de signature de la convention s'est déroulée ce jeudi à Lomé entre le Directeur général de l'INAM, Myriam Dossou et son collègue de l'Agence nationale du volontariat au Togo (ANVT), Omar Agbangba, en présence du ministre du Développement à la base, de l'artisanat, de la jeunesse et de l'emploi des jeunes, Victoire Tomégah-Dogbé. 150 millions de francs CFA par an seront mis à leur disposition par le gouvernement.

 

Ce projet est la volonté de l'Etat d'améliorer les conditions de mission des volontaires nationaux, en réduisant au maximum la précarité et les risques liés à l'accomplissement de leur mission sur le terrain.

 

« La spécificité de ce groupe induit une adaptation des conditions afin d'assurer une couverture durable. Il convient pour cela que le bénéficiaire, conscient que la couverture maladie est une véritable aubaine pour sa santé, contribue à ce qu'elle soit permanente. », a rappelé, le Directeur général de l'INAM.

Pour Victoire Tomégah-Dogbé, la signature du document garantissant une couverture sociale aux volontaires nationaux tout au long de leur mission symbolise l'engagement du gouvernement de relever le niveau de vie de la jeunesse togolaise, de repousser les frontières de leur précarité et surtout d'assurer une protection sociale à toutes les couches de la population.

 

Selon le Directeur général de l'ANVT, ils sont 2.208 volontaires nationaux de compétences à être inscrits et immatriculés dans la base des assurés de l'INAM. « A ce nombre s'ajoute leurs ayants-droit. Ce sont donc 3800 bénéficiaires que nous prenons en charge à travers une cotisation mensuelle sans aucune retenue sur les allocations des volontaires principaux assurés à hauteur de 150 millions FCFA par an », a-t-il précisé.

 

Les bénéficiaires n'ont pas caché leur joie au gouvernement. « Nous entendons souvent parler d’assurance maladie, aujourd’hui c'est chose faite pour nous. Avant nous dépensons nous-mêmes de l’argent pour se faire soigner quand nous tombons malades. Ce projet vient ainsi mettre fin à nos problèmes », s'est réjouie Mimi Wonegou, l'une des bénéficiaires.

 

La signature de ce document est l'aboutissement d'un long processus avec la démarche de l'ANVT vers l'INAM, conformément au régime obligatoire d’assurance maladie des agents publics et assimilés instaurés depuis 2011 par la Loi N°2011-003 du 18 février 2011.

 

La convention vient aussi compléter l'autre dispositif de couverture sociale pour risques professionnels de la Caisse nationale de sécurité sociale qui existe depuis 2011.

Lu 93 fois

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.