jeudi, 26 juillet 2018 21:26

Politique : Pour des mesures sécuritaires, les autorités interdisent le meeting du Front Citoyen Togo Debout Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Décision fait suite aux mesures sécuritaires Décision fait suite aux mesures sécuritaires

Pour des mesures sécuritaires, le meeting d’information et de sensibilisation du Front Citoyen Togo Debout(FCTD) prévu ce samedi, 28 juillet ne pourra plus se tenir sur terrain de Bè-Kondjindji.


Dans une lettre, en date du 25 juillet, adressée aux responsables du Front Citoyen Togo Debout, le président de la Délégation spéciale de la ville Lomé, Contre-amiral Fogan Adégnon, a notifié l’interdiction du meeting.

Selon Fogan Adégnon, sa décision fait suite aux mesures sécuritaires prises il y a quelques jours par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Général Yark Damehame, interdisant toute manifestation de rue durant la période du 23 juillet au 1er août 2018.

La raison avancée par le Général Yark Damehame, est que Lomé, la capitale togolaise accueille depuis le 23 juillet dernier, d'importantes rencontres internationales notamment la Réunion du Comité des Ministres de l’ASECNA, la session ministérielle de la CEDEAO, le sommet conjoint des chefs d’Etat de la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) le 30 juillet prochain, la rencontre des Chefs d'Etas de la CEDEAO, le 31 juillet prochain.

Cette décision vise à permettre aux autorités togolaises de bien organiser ces rencontres internationales dans la quiétude et d’assurer la sécurité de diverses délégations étrangères.

Lu 299 fois Dernière modification le jeudi, 26 juillet 2018 21:54

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.