dimanche, 08 juillet 2018 13:13

Culture : Les luttes Evala en ébullition dans la Kozah Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Ce rite est d’habituer le jeune à l’endurance, au courage Ce rite est d’habituer le jeune à l’endurance, au courage

Les cantons de la préfecture de la Kozah (450km de la capitale) est en pleine fête traditionnelle du 07 au 15 juillet prochain en présence du président Faure Gnassingbé, natif de la localité (Pya).

Evala est la plus grande fête du pays Kabyè. Il s'agit d'un rite initiatique, qui fait entrer les jeunes dans le rang des hommes par des luttes traditionnelles.

Au-delà de l’aspect purement traditionnel de l’évènement, c’est aussi une formidable occasion de retrouvailles des natifs de la Kozah.

Evala est la toute première initiation à la vie d’homme de l’adolescent de l’ethnie Kabyè. Avant d’être soumis à ces rites, les jeunes sont longtemps préparés psychologiquement et physiquement. En pays Kabyè, « un jeune qui se dérobe à cette initiation subissait des représailles des sages, de ses parents ou de la société entière », raconte un sage. Il est en quelque sorte exclu de la communauté selon la tradition.

La finalité première de ce rite est d’habituer le jeune à l’endurance, au courage et au stoïcisme. L’aspect culturel de l’évènement est rehaussé par les sacrifices que l’adolescent doit consentir : jeûne, abstinence sexuelle et les scarifications.

Ce sont ces sages, chefs traditionnels et notables qui veillent au respect des règlements, assurant la direction et l’arbitrage des tournois.

Chaque combat se termine par la victoire d’un conçurent ou par un nul à la limite du temps de combat. Aucun classement final n’établit, seul subsiste le comportement valeureux des lutteurs.

«Dans les temps anciens, ces vertus étaient également nécessaires pour venir about des nombreux ennemis, y compris les différents colonisateurs. Aujourd’hui, la lutte dépasse la simple dimension identitaire et culturelle pour offrir le spectacle d’un savoir-faire et d’un mode de vie » indique un natif du milieu dans le canton de Yadè.

Evala, c’est aussi le tourisme, la promotion des activités commerciales des sociétés de la place.

Lu 312 fois Dernière modification le dimanche, 08 juillet 2018 13:44

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.