mercredi, 27 juin 2018 22:51

Environnement: Le 7è FEM coutera une enveloppe globale de reconstitution de 4,1 milliards de dollars US

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Le FEM doit passer dans le contexte actuel des multiples mécanismes financiers Le FEM doit passer dans le contexte actuel des multiples mécanismes financiers
183 pays membres de la famille du Fonds pour l'Environnement Mondial (FEM) se réunissent du 25 au 28 juin à Da Nang au Vietnam  pour la.sixième assemblée générale de l'institution.
Le Togo y est représenté par une délégation conduite par le ministre de l'environnement et des ressources forestières André  JOHNSON.
 
Cette rencontre quadriennale ouvre les portes de la septième phase opérationnelle du FEM (FEM 7) avec une enveloppe globale de reconstitution de 4,1 milliards de dollars US.
 
Elle est également l'instance de relecture et de redéfinition des politiques et strategies du FEM. Les allocations des pays bénéficiaires dont le Togo seront communiquées dans les semaines à suivre après la décision de ladite assemblée sur le modèle de calcul à utiliser pour leur détermination.
 
Dans son allocution le chef de la délégation togolaise a insisté sur la nécessité pour le FEM de passer, dans le contexte actuel des multiples mécanismes financiers naissants, à l'action, c'est à dire à des actions à impacts.
 
Il a également requis une politique de cofinancement réaliste pour les pays bénéficiaires en vue d'une meilleure accessibilité des fonds FEM. Aussi a-t-il pour finir, évoqué le choix et le calibrage des arguments entrant dans la construction du modèle de calcul des allocations pour un transfert effectif des fonds vers les pays les plus touchés par la dégradation de notre environnement.
Lu 234 fois Dernière modification le mercredi, 27 juin 2018 23:18

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.