mardi, 26 juin 2018 22:12

Société: Le taux de pauvreté au Togo a diminué de 1,6% de 2015 à 2017, selon l’INSEED

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
La lutte contre la pauvreté guidée par des informations pertinentes La lutte contre la pauvreté guidée par des informations pertinentes

Les résultats de l’enquête de la cartographie de la pauvreté réalisés par l’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (INSEED) avec l’appui du Programme des nations unies pour le développement ont été présentés ce mardi à Lomé aux partenaires techniques et financiers, en présence des membres de la société civile.

Il ressort de cette enquête que la proportion des pauvres au Togo est passée de 55,1% en 2015 à 53,5% en 2017, soit une diminution de 1,6%, contrairement à celle de 2011 qui était de 58,7%, soit une diminution totale de 5,2 points.

Au niveau régional, l’enquête relève également les baisses considérables de l’incidence actuelle de la pauvreté comparée à celle de 2011 dans presque toutes les régions. A titre d’exemple, dans la région des Savanes, l’incidence de la pauvreté est passée de 87,3% en 2011 à 65,0% en 2017 et dans la région Centrale, cette incidence est passée de 76,0% à 59,9%.

Les données de l’enquête utilisées sont issues du « Questionnaire unifié des indicateurs de base du bien-être (QUIBB) » de 2015 qui renseigne sur le niveau de consommation des ménages avec un échantillon de 2335 ménages enquêtés et, d’un mini recensement dénommé « enquête pour la cartographie de la pauvreté au Togo » réalisé en 2017 dont le niveau de désagrégation et de significativité des ménages est la préfecture et concerne en tout et pour tout, 27.046 ménages dont 26.902 ayant servi pour l’étude dans 530 zones de dénombrement sur toute l’étendue du territoire.

Ces résultats présentés concernent aussi l’ensemble du pays, les cinq (5) régions administratives, chacune des 39 préfectures et des cinq (5) arrondissements de la Commune de Lomé.

« Nous nous sommes servis de ces enquêtes parce que QUIBB 2015 ne donnait plus de détails des résultats sur la pauvreté au niveau préfectoral mais avec la collecte complémentaire de 2017, on a pu aller désagréger jusqu’au niveau des préfectures et des arrondissements à Lomé. On retient que les actions de lutte contre la pauvreté engagées par le gouvernement nous a permis de réduire le niveau de pauvreté d’environ 5 points au cours des quatre dernières années », a déclaré Kouassi Koame, le Directeur Général de l’INSEED avant d’ajouter que l’idée de son institut est de rendre les résultats beaucoup plus désagrégés pour permettre aux collectivités locales de prendre des décisions idoines.

Le Directeur de cabinet du ministère de la Planification du développement Essohanam Edjeou a relevé la nécessité pour le Togo d’élaborer une politique de lutte contre la pauvreté guidée par des informations pertinentes, désagrégées et de bonne qualité, au regard des différents défis socio-économiques qu’il doit surmonter.

La Représentante du Représentant du PNUD, Jeanne N’gname Bougonou a salué l’enquête réalisée par l’INSEED après avoir relevé l’importance des statistiques dans un processus de développement vu que le Togo est en train de mettre en œuvre le Plan national de développement (PND) (2018-2022). « Sans les statistiques, il n’est pas possible de formuler de bonnes politiques permettant de répondre aux besoins des populations ou de prendre de bonnes décisions. C’est pourquoi au nom de mon institution, je salue la nouvelle cartographie de la pauvreté pour le Togo », s’est-t-elle réjouie.

L’élaboration du document de la cartographie de la pauvreté 2017 du Togo s’inscrit dans la perspective de rendre disponible des informations récentes sur la pauvreté pour les décideurs, planificateurs et partenaires au développement.

Lu 160 fois Dernière modification le mardi, 26 juin 2018 22:24

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.