vendredi, 22 juin 2018 17:51

Liberté d’expression au Togo: selon Afrobaromètre, l’indice chute

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les résultats du 7e tour d’Afrobaromètre au Togo portant sur l’Engagement citoyen lors de la décentralisation et la liberté d’expression en temps de crise ont été rendus publics en milieu de semaine. Concernant la liberté d’expression, l’enquête révèle que de moins en moins de Togolais se sentent libres d’exprimer leurs opinions.

Selon Afrobaromètre (AB), la proportion de Togolais qui se sentent libres d’exprimer leurs opinions a chuté de 21 points de pourcentage depuis 2014. Le groupe tient sa vérité d’une enquête indépendante menée au Togo en novembre 2017.

« La proportion de Togolais qui se sentent « assez » ou « entièrement » libres d’exprimer leurs opinions est passée de 49% en 2012 à 60% en 2014 mais a décliné jusqu’à 39% en 2017 », lit-on dans le rapport. Selon AB, c’est dans la région Centrale que l’indice ‘’Liberté d’expression’’ a perdu le plus de points passant de 75% en 2014 à 45% en 2017. Conséquence, le Togo est selon AB le mauvais élève de sa classe en matière de liberté d’expression. « Parmi 13 pays africains enquêtés en 2016/2017, le Togo occupe le dernier rang quant au niveau de liberté d’expression. De plus, c’est le Togo qui enregistre la plus grande baisse du niveau de liberté d’expression entre les deux dernières séries de l’enquête d’Afrobaromètre », indique le rapport.

L’enquête a interviewé 1.200 adultes togolais. Selon AB, la marge d’erreur sur cette enquête est de +/-3% avec un niveau de confiance de 95%.

Avec son réseau de 36 pays, Afrobaromètre (AB) est une série comparative d’enquêtes nationales qui mesure les attitudes publiques envers la démocratie, la gouvernance, l’économie, le leadership, l’identité ainsi que d’autres questions y afférents.

Lu 220 fois Dernière modification le vendredi, 22 juin 2018 18:10

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.