vendredi, 22 juin 2018 08:44

FAO : Les échanges mondiaux de céréales devraient atteindre 409,6 millions de tonnes en 2018-2019

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Les échanges mondiaux de blé devraient atteindre 175 millions de tonnes Les échanges mondiaux de blé devraient atteindre 175 millions de tonnes

Selon les estimations, les échanges mondiaux de céréales en 2018-2019 devraient atteindre 409,6 millions de tonnes, soit 0,5 pour cent de plus (2 millions de tonnes) qu'en 2017-2018, et atteindre un nouveau niveau record. La nouvelle prévision concernant les échanges en 2018-2019 a été relevée de 3,4 millions de tonnes par rapport à la première prévision publiée par la FAO en mai. 

Il est désormais prévu qu’en 2018-2019 (juillet/juin), les échanges mondiaux de céréales secondaires devraient s’établir à 187,2 millions de tonnes, soit une hausse de 0,9 pour cent par rapport à 2017-2018. Les échanges de maïs devraient atteindre les 147 millions de tonnes, soit une hausse de 1,1 pour cent par rapport à 2017-2018 et une augmentation de 3,4 millions de tonnes par rapport à ce qui était prévu le mois dernier. Cette augmentation en glissement annuel des échanges mondiaux de maïs s’explique par une demande à l’importation globalement plus forte en Asie et des disponibilités à l'exportation toujours abondantes.

 En 2018-2019 (juillet/juin), les échanges mondiaux de blé devraient atteindre 175 millions de tonnes, soit quasiment le volume estimé pour 2017-2018 et une hausse d’environ 1 million de tonnes par rapport au mois dernier. Globalement, la baisse des importations dans les pays africains devrait presque compenser la hausse des achats dans les pays asiatiques, alors que du côté des exportations, la hausse des ventes dans l’Union européenne, en Fédération de Russie et aux États-Unis devrait en principe plus que compenser la baisse des exportations prévue en Argentine et en Ukraine.

Au cours de l’année civile 2018, les échanges mondiaux de riz ne devraient que légèrement fléchir par rapport au niveau record de 2017, pour atteindre un total de 47,8 millions de tonnes. Chez les exportateurs, les récoltes exceptionnelles attendues devraient permettre à l’Inde d’expédier en 2018 son deuxième plus grand volume jamais enregistré, malgré une baisse de la demande prévue dans certains des principaux marchés de l’Asie du Sud.

Lu 205 fois Dernière modification le vendredi, 22 juin 2018 08:53

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.