mercredi, 13 juin 2018 23:51

Togo/Journées portes ouvertes à l'INH: Deux jours de dépistage gratuit de la drépanocytose pour les jeunes de 15 à 30 ans

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
150 millions de personnes (malades et porteurs sains, donc des transmetteurs) 150 millions de personnes (malades et porteurs sains, donc des transmetteurs)

Dans le cadre de la célébration des 50 ans d'existence de l'Institut National d'Hygiène (INH), ledit institut organise depuis ce Mercredi 12 Juin à Lomé des Journées Portes Ouvertes (JPO) en vue de communiquer sur les services qu'il offre à la population.

En vue de contribuer à la lutte contre la drépanocytose, un dépistage gratuit est offert à la tranche d'âge de 15 à 30 ans dans l'enceinte de l'INH, les 13 et 14 juin 2018. Au cours de cette campagne de dépistage, l'INH compte toucher environ 200 jeunes.

La drépanocytose est la maladie héréditaire la plus répandue dans le monde. On estime qu’elle concernerait plus de 150 millions de personnes (malades et porteurs sains, donc des transmetteurs) et plus de 500 000 nouvelles naissances chaque année. Elle est classée au rang de quatrième priorité de santé publique.

Au Togo, de nos jours, la mise en place par le gouvernement du Programme national de lutte contre la drépanocytose et du Centre national de prise en charge de la drépanocytose, permettent de lutter au mieux contre ladite maladie.

" Puisque la drépanocytose est une maladie qui se transmet des parents à l'enfant, le choix du conjoint est très important car il garantit la bonne santé des enfants", a expliqué le Commandant HALATAKO Wemboo, médecin biologiste chef laboratoire biochimie à l'INH.

Chantal AMEGNONA, étudiante, a laissé entendre, "Je suis très impatiente de connaître mon statut pour m'en servir à l'avenir".

Les scientifiques ont montré que les personnes qui portent le gène S, donc les AS, sont plus résistantes aux formes graves du paludisme et en meurent moins souvent lorsqu’elles sont enfants, que celles qui ne le portent pas. Elles arrivent donc plus souvent à l’âge adulte, se marient et ont à leur tour des enfants qui survivent grâce à ce gène, d’où la fréquence du gène dans ces populations au fil des générations.

Toujours dans la fièvre des 50 ans de l'INH, un dépistage de l'hépatite B sera organisé dans les jours à venir à Sotouboua pour la même tranche d’âge c'est à dire 15 à 30 ans.

Un laboratoire national de santé publique, l'INH a pour objectif entre autres de contribuer au contrôle de la qualité hygiénique des produits alimentaires, à la détection rapide des Maladies Potentiel Épidémique (MPE) et aussi, garantir un meilleur accès à des examens de laboratoires de qualité

Lu 211 fois Dernière modification le mercredi, 13 juin 2018 23:59

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.