mardi, 12 juin 2018 07:57

Afrobaromètre : 8 ivoiriens sur 10 sont favorables à une limitation du nombre de mandats présidentiels

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)
La nouvelle Constitution m’autorise à faire deux mandats à partir de 2020 La nouvelle Constitution m’autorise à faire deux mandats à partir de 2020

Pour avoir interviewé 1 200 adultes ivoiriens du 30 décembre 2016 au 11 janvier 2017, huit Ivoiriens sur 10 (81%) sont favorables au principe de la limitation à deux, du nombre de mandats présidentiels, selon la dernière enquête d’Afrobarométre en Côte d’Ivoire.

« La nouvelle Constitution m’autorise à faire deux mandats à partir de 2020. Je ne prendrai ma décision définitive qu’à ce moment-là, en fonction de la situation de la Côte d’Ivoire. La stabilité et la paix passent avant tout, y compris avant mes principes », tels sont les aveux fait par le chef de l’État ivoirien, Alassane Ouattara, dans une interview accordée à l’hebdomadaire Jeune Afrique il y a quelques jours.

Ces propos qui ont soulevé des tôlées en l’Afrique et surtout dans la classe politique ivoirienne craignant ainsi une éventuelle prolongation du mandat présidentiel.

Ceci pourrait être un coup dur à la démocratie en Côte d’Ivoire après la traversée du désert du pays des Eléphants.

En outre, ce soutien à une limitation à deux mandats présidentiels, demeure fort et indépendamment du milieu de vie urbain ou rural et de l’adhérence à un parti politique, révèle l’enquête. Ceci, même parmi les répondants qui se sentent « proches » du parti au pouvoir, le Rassemblement des Républicains (RDR), 78% se sont prononcés d’accord avec une telle limitation.

Parmi 20 pays africains interrogés en 2016/2017, la Côte d’Ivoire se classe au-dessus de la moyenne dans son soutien à la limitation à deux mandats présidentiels, laquelle est aussi partagée par la majorité des citoyens dans les 19 autres pays.

Lu 218 fois Dernière modification le mercredi, 13 juin 2018 07:25

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.