jeudi, 31 mai 2018 18:13

Lutte contre le narcotrafic au Togo : les USA promeuvent un nouveau manuel de procédure

Écrit par Ghislain A-K
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Photo de famille des participants à la rencontre de ce 31 mai Photo de famille des participants à la rencontre de ce 31 mai

L’Ambassade des Etats-Unis au Togo et le Département de la justice des Etats-Unis ont présenté jeudi aux acteurs de la chaine pénale ainsi que plusieurs acteurs impliqués dans la lutte contre le narcotrafic un manuel de procédure en matière de stupéfiants. Destiné à servir de guide aux acteurs de la justice pénale, ce document entend permettre au Togo d’élever et harmoniser sa pratique sur l'ensemble de la chaîne pénale.

Un atelier de formation autour d’un manuel de procédure en matière de stupéfiants a été organisé ce 31 mai par l'ambassade des États-Unis à Lomé, en collaboration avec le Bureau de Perfectionnement, d'Assistance et de Formation des Procureurs Etrangers du Département de la Justice des Etats-Unis (DOJ/OPDAT). La rencontre qui a réuni plusieurs acteurs impliqués dans la lutte contre les drogues au Togo a permis au organisateurs de présenter le manuel de procédure en matière de stupéfiants qui sera utilisé dans le cadre de lutte contre le trafic des substances psycho actives au Togo et lancé un programme national de vulgarisation de quatre semaines autour dudit document.

Le manuel de procédure étale les bonnes pratiques en matière d’enquête, de poursuite et de répression des infractions liées à la drogue. Il a été rédigé par un comité composé de magistrats et d’officiers de police judiciaire du Togo, puis imprimé pour être présenté et remis officiellement au ministre de la justice en février 2018. Il sera utile pour les forces de l'ordre et les acteurs de la justice dans le cadre de la répression des infractions en matière de stupéfiants au Togo.

Pendant les semaines à venir, plusieurs ateliers de vulgarisation seront organisés autour dudit manuel. Ils enregistreront la participation des magistrats du siège et du parquet, des greffiers, des officiers de police judiciaire, des gendarmes et policiers, ainsi que des douaniers et des agents des eaux et forêts sélectionnés sur toute l’étendue du territoire national. Les formations et la distribution du manuel encourageront une meilleure cohérence des divers acteurs impliqués, l'élévation de la pratique à l'échelle nationale, et renforceront la collaboration transfrontalière avec les pays voisins.

Lu 161 fois Dernière modification le vendredi, 01 juin 2018 17:34

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.